Aménagements, politiques et conflits sur l’eau en Afrique de l’Ouest

Auteur(s): Auclair, Audrey; Lasserre, Frédéric
Résumé: Les fleuves Sénégal et Niger font l’objet d’une gestion concertée institutionnalisée depuis les années 1960. Si tous deux relèvent de la zone climatique soudano-sahélienne, les trajectoires politiques de leur gestion commune par les pays membres des institutions de bassin sont contrastées. Aux aménagements concertés tôt décidés sur le Sénégal succèdent un violent conflit entre le Sénégal et la Mauritanie et plus d’un froid diplomatique. Sur le Niger, la faible demande globale a permis à une gestion concertée plutôt atone de perdurer, jusqu’à ce que l’apparition relativement simultanée de nombreux projets d’aménagement nationaux ne pose crûment la question de la volonté politique de se concerter. Comment les deux institutions de l’OMVS et de l’ABN ont-elles pu prendre le virage politique nécessaire pour aborder ces conflits ?
Type de document: Article de recherche
Date de publication: 1 septembre 2013
Date de la mise en libre accès: 27 avril 2016
Version du document: VoR
Lien permanent: http://hdl.handle.net/20.500.11794/872
Ce document a été publié dans: VertigO : la revue électronique en sciences de l'environnement, Vol. 13 (2), 1-20  (2013)
https://doi.org/10.4000/vertigo.13994
Les Éditions en environnement VertigO
Autre version disponible: 10.4000/vertigo.13994
Collection :Articles publiés dans des revues avec comité de lecture

Fichier(s) :
Description TailleFormat 
VertigO AA FL Niger Sénégal 13 2 2013.pdf4.82 MBAdobe PDFMiniature
Télécharger
Tous les documents dans CorpusUL sont protégés par la Loi sur le droit d'auteur du Canada.