Le droit international réglera-t-il les litiges du partage de l'eau? : le bassin du Nil et quelques autres cas.

Authors: Lasserre, Frédéric; Boutet, Annabelle
Abstract: En mai 1997, l'Assemblée générale de l'organisation des Nations Unies adoptait la Convention sur le Droit relatif aux utilisations des cours d'eau internationaux à des fins autres que la navigation. Ce texte est le résultat de plusieurs années, voire décennies de travail de la part des juristes internationaux. Tout en apportant des solutions à la gestion des fleuves internationaux, il soulève également un certain nombre d'interrogations quant à la mise en oeuvre de ses principes tels que la notion de bassin versant, « l'utilisation et la participation équitables et raisonnables », « l'obligation de ne pas causer de dommages significatifs », par exemple. À travers l'histoire récente du bassin du Nil, qui est souvent cité en exemple, cette étude a pour objectif d'analyser et de questionner la place et le rôle du Droit international public dans la gestion et la réglementation des conflits.
Document Type: Article de recherche
Issue Date: 1 September 2002
Open Access Date: 27 April 2016
Document version: VoR
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/871
This document was published in: Études internationales, Vol. 33 (3), 497–514 (2002)
https://doi.org/10.7202/704441ar
Centre québécois de relations internationales
Alternative version: 10.7202/704441ar
Collection:Articles publiés dans des revues avec comité de lecture

Files in this item:
SizeFormat 
Droit intl Égypte Études intl 2002.pdf2.11 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.