Frontières, territoires, nation(s) : la boîte de Pandore canadienne

Authors: Lasserre, Frédéric
Abstract: La question de l'éventuelle accession à l'indépendance du Québec, la remise en cause de l'intégrité territoriale canadienne et la banalisation du discours national ont déclenché une violente réaction chez les nationalistes canadiens, qui proposent maintenant de redécouper les frontières du Québec. L'accession du Bloc Québécois, nationaliste, au statut d'opposition officielle à Ottawa après les élections fédérales du 25 octobre 1993, risque de rendre à nouveau ce débat d'actualité. Une telle réaction peut surprendre : les questions de frontière ne faisaient guère l'actualité au Canada; la plupart des actuels tracés tiennent leur origine de contraintes économiques. Cependant, l'âpreté de ces débats sur la frontière et l'intégrité territoriale rappellent que la représentation d'un Canada indépendant des États-Unis a longtemps reposé sur une frontière politique, puis sur un territoire, fondement de l'identité canadienne à forger puis à défendre.
Document Type: Article de recherche
Issue Date: 1 September 1993
Open Access Date: 13 April 2016
Document version: VoR
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/799
This document was published in: Revue belge de géographie, Vol. 117 (4), 133-146 (1993)
Société royale belge de géographie
Collection:Articles publiés dans des revues avec comité de lecture

Files in this item:
SizeFormat 
CdnFrontieres Belgéo 1993.pdf103.72 kBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.