Quantification des effets à long terme d'une épidémie de la tordeuse des bourgeons de l'épinette sur les stocks de carbone forestier à l'aide de placettes-échantillons permanentes

DC FieldValueLanguage
dc.contributor.advisorSimard, Martin-
dc.contributor.advisorThiffault, Évelyne-
dc.contributor.authorMigué, Véronique-
dc.coverage.spatialQuébec (Province)-
dc.date.accessioned2022-05-16T07:07:04Z-
dc.date.available2022-05-16T07:07:04Z-
dc.date.issued2022-
dc.identifier.other37946-
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/20.500.11794/73427-
dc.description.abstractAu nord-est de l'Amérique du Nord, les épidémies de la tordeuse des bourgeons de l'épinette (TBE) constituent une perturbation naturelle majeure de la forêt boréale et jouent un rôle important dans la dynamique forestière(croissance et mortalité des arbres attaqués, structure d'âge et de composition, succession écologique, etc.). Bien qu'il soit reconnu que les épidémies d'insectes ont un impact considérable sur le bilan de carbone (C), peu d'études se sont intéressées aux effets de la TBE sur les stocks et la dynamique du C forestier. À notre connaissance, ce travail est le premier à se pencher sur le sujet en employant des données empiriques à long terme, soit celles des placettes-échantillons permanentes. Les trajectoires de C ligneux aérien pendant et après l'épidémie des années 1970-1980 ont été observées dans trois zones bioclimatiques et ont été largement influencées par la sévérité de l'épidémie. Dans les sites légèrement attaqués, le signal de la TBE a été très discret. Dans les sites sévèrement attaqués de la sapinière à bouleau jaune, de la sapinière à bouleau blanc et de la pessière à mousses, les changements de C vivant à court terme (0 à ~15 ans) ont été respectivement de -11,9 t C ha⁻¹, -16,8 t C ha⁻¹ et -17,2 t C ha⁻¹. À long terme (~15 à ~50 ans), la reconstitution du stock de C vivant a surtout été assurée par le recrutement de nouveaux individus. À la fin de la période d'étude, la majorité des sites sévèrement attaqués des sapinières avaient dépassé leur stock de C vivant pré-épidémique, ce qui n'était pas le cas dans la pessière. Cette étude présente les premiers résultats issus de données empiriques à long terme quant aux effets de la TBE sur le C forestier, ce qui permettra de raffiner les modèles de la dynamique du C forestier.fr
dc.description.abstractIn northeastern North America, spruce budworm (SBW) outbreaks are a major natural disturbance of the boreal forest and play an important role in forest dynamics (growth and mortality of attacked trees, age and composition structure, ecological succession, etc.). Although it is recognized that insect outbreaks have a significant impact on the carbon (C) budget, few studies have examined the effects of SBW on forest C stocks and dynamics. To our knowledge, this is the first study to address this issue using long-term empirical data, namely permanent sample plots data collected since the early 1970s. Trajectories of aboveground woody C during and after the1970s-1980s outbreak were observed in three bioclimatic zones and were largely influenced by outbreak severity. In lightly affected sites, the SBW signal was very subtle. In severely affected sites of the balsam fir-yellow birch, balsam fir-white birch, and black spruce-feathermoss zones, short-term (0 to ~15 years) changes in live C were -11.9 t C ha⁻¹, -16.8 t C ha⁻¹, and -17.2 t C ha⁻¹, respectively. In the long term (~15 to ~50 years), recovery of the live C stock was achieved primarily through the recruitment of new stems. By the end of the study period (~50 years), most high-severity sites in the two balsam fir zones had exceeded their pre-outbreak live C stock, which was not the case in the black spruce-feathermoss zone. This study provides the first long-term empirical data on the effects of SBW on forest C, which will help refine models of forest C dynamics.en
dc.format.extent1 ressource en ligne (viii, 49 pages)-
dc.languagefre-
dc.titleQuantification des effets à long terme d'une épidémie de la tordeuse des bourgeons de l'épinette sur les stocks de carbone forestier à l'aide de placettes-échantillons permanentes-
dc.typeCOAR1_1::Texte::Thèse::Mémoire de maîtrisefr
dc.date.updated20220524-
dc.subject.rvmTordeuse des bourgeons de l'épinette -- Québec (Province)fr_CA
dc.subject.rvmForêts -- Dynamique -- Québec (Province)fr_CA
dc.subject.rvmForêts boréales -- Québec (Province)fr_CA
dc.subject.rvmPerturbations écologiques -- Québec (Province)fr_CA
dc.subject.rvmCycle du carbone (Biogéochimie) -- Québec (Province)fr_CA
dc.subject.rvmBouleau jaune -- Teneur en carbone -- Québec (Province)fr_CA
dc.subject.rvmBouleau à papier -- Teneur en carbone -- Québec (Province)fr_CA
dc.subject.rvmMousses -- Teneur en carbone -- Québec (Province)fr_CA
dc.subject.rvmArbres -- Mortalité -- Québec (Province)fr_CA
dc.subject.rvmForêts expérimentales -- Québec (Province)fr_CA
dcterms.publisher.locationQuébec-
dc.identifier.bacTC-QQLA-37946-
bul.identifier.controlNumber1317673671-
etdms.degree.nameMaître en sciences géographiques (M. Sc. géogr.)fr_CA
etdms.degree.grantorUniversité Lavalfr_CA
bul.identifier.uuida6d7485d-f26f-489a-8c2b-d7157c20e56d-
bul.faculteFaculté de foresterie, de géographie et de géomatique.-
etdms.degree.disciplineMaîtrise en sciences géographiques-
bul.date.reception2022-05-04-
dc.identifier.nothese37946-
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
Description SizeFormat 
37946.pdf1.56 MBAdobe PDFThumbnail
View/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.