Pensée critique de jeunes du secondaire lorsqu'ils discutent des enjeux entourant la légalisation du cannabis au Canada : étude ancrée dans la théorie de l'activité

Authors: Gagnon-Tremblay, Aude
Advisor: Bernard, Marie-ClaudeBarma, Sylvie
Abstract: Le cannabis récréatif a été légalisé au Canada en 2018. Bien que le gouvernement fédéral avance que cette loi empêchera les jeunes de se procurer cette substance, une partie de la population craint qu'elle entraine une normalisation de la consommation chez les jeunes et une banalisation des risques qui lui sont associés. D'autres, au contraire, avancent que cette loi favorisera la mise en place de modalités préventives et assurera une meilleure qualité du produit. Cette polarisation des points de vue des membres de la société civile fait de la légalisation du cannabis une question d'intérêt en éducation. Même si les adolescents ne peuvent pas acheter le cannabis avant l'âge de 21 ans au Québec, on peut penser que cette loi modifiera tout de même le rapport qu'ils entretiennent avec cette substance. Afin d'éduquer les jeunes sur la consommation de substances psychoactives, plusieurs milieux éducatifs adoptent des modèles préventifs de type top-down qui sont axés sur le risque et la modification des comportements individuels. Or, ces modèles ne concordent pas toujours avec l'expérience de consommation des jeunes. D'autres modèles, plus globaux et concertés, représenteraient des outils prometteurs pour réfléchir sur les politiques en matière de consommation de drogue puisqu'ils engagent les jeunes dans un processus réflexif, développent leur autonomie et prennent en considération le contexte socioculturel. La promotion de la santé chez les jeunes, par le développement de leur pensée critique, un outil cognitif qui se développe davantage au secondaire et qui aide l'individu à prendre des décisions réfléchies et justifiées, contribuerait à leur persévérance scolaire et à leur réussite éducative. Ancré dans la théorie de l'activité, ce mémoire utilise comme méthode d'intervention et d'angle d'analyse le Laboratoire du changement (LabC). Le LabC permet de stimuler l'apprentissage expansif d'individus en besoin de transformation. Cette méthode de recherche innovante suppose qu'une équipe de chercheurs travaille avec une équipe terrain pour questionner une pratique, faire émerger un état de besoin, l'analyser et modéliser des solutions. Dans ce mémoire, des élèves de deuxième secondaire de deux écoles, un médecin, des chercheurs, des enseignants ainsi que des parents se sont réunis lors de quatre rencontres afin de discuter de la légalisation du cannabis et de modéliser des ateliers favorisant le développement de la pensée critique d'adolescents. Les résultats de ce travail d'analyse montrent que le partage des savoirs aide les jeunes à mieux comprendre les enjeux entourant la légalisation du cannabis, développe leurs connaissances et favorise une prise de position critique en matière de santé.
Document Type: Mémoire de maîtrise
Issue Date: 2022
Open Access Date: 2 May 2022
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/73291
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
Description SizeFormat 
38059.pdf2.31 MBAdobe PDFThumbnail
View/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.