Impact de la vitamine A, D, du cuivre et du colostrum bovin sur la croissance et le développement du porcelet pendant la période péri-sevrage

Auteur(s): Galiot, Lucie
Direction de recherche: Guay, Frédéric; Matte, Jean-Jacques
Résumé: L'introduction des lignées génétiques hyperprolifiques a affecté le développement pré et postnatal des porcelets et a entrainé une hétérogénéité accrue au sein des portées en termes de poids, de vitalité et de croissance des porcelets avec des porcelets légers ayant un statut nutritionnel défavorable et un potentiel de croissance diminué avec des retards possibles jusqu'à l'abattage. Le colostrum bovin a été envisagé pour sa richesse non seulement en nutriments, mais aussi en facteurs biologiques associés à la croissance et au développement des porcelets. Cependant, une autre problématique s'ajoute avec certains micronutriments dont les vitamines A et D et le cuivre qui ont un transfert périnatal très faible et dont leurs rôles dans les fonctions biologiques sont primordiaux pour le développement des porcelets pendant la lactation. Il a été démontré par de nombreuses études que la supplémentation en vitamines A et D, cuivre et colostrum bovin permet d'améliorer leur statut antioxydant, immunitaire et en micronutriments, le développement du microbiote et finalement les performances dans une certaine mesure. Néanmoins, les études n'ont pris en considération qu'un seul aspect de la santé de l'animal et n'ont testé l'ajout que d'un des micronutriments ou du colostrum bovin. De plus, il y a à l'heure actuelle un manque de connaissances sur les formes de suppléments optimales pour l'amélioration des différents aspects de la santé du porcelet. La première étude visait justement à établir les sources et les voies de supplémentations optimales de vitamines A, D et cuivre pour l'amélioration du statut en ces micronutriments. Cette étude a montré que le statut en micronutriments peut être amélioré par une supplémentation de la truie ou des porcelets mais que la supplémentation aux porcelets est plus efficace. La supplémentation choisie a été l'acétate de rétinol, de 25-hydroxy-vitamine D3 et de levures enrichies en cuivre sous forme orale associée à une exposition aux rayons ultraviolets (UVB). Ces formes ont été les plus efficaces pour maintenir le statut métabolique sans effet délétère sur le statut antioxydant. Dans les deux études suivantes, ces suppléments ont été testés en association avec le colostrum bovin sur le statut en micronutriments, le statut antioxydant et le microbiote intestinal et enfin les performances. La deuxième étude a été menée dans des conditions commerciales et a montré que la supplémentation en vitamine D incluant l'exposition aux rayons UVB a amélioré le statut des porcelets en vitamine D au sevrage. En parallèle, le colostrum bovin a amélioré les performances de croissance et ce jusqu'en post sevrage et a modulé le microbiote intestinal en diminuant l'abondance des bactéries potentiellement pathogènes. Au cours de la dernière expérimentation effectuée dans des conditions contrôlées d'une ferme expérimentale, les suppléments ont permis d'améliorer le statut des porcelets pour les trois micronutriments jusqu'au sevrage mais les effets n'ont pas perduré après la fin de la supplémentation. En revanche, ces suppléments n'ont pas permis d'améliorer le passage du stress du sevrage par l'amélioration du statut antioxydant et les porcelets légers n'ont pas profité de ces suppléments. En conclusion, les résultats de ces études ont démontré, d'une part, que les supplémentations permettent d'améliorer le statut en micronutriments du porcelet en lactation mais ne facilitent pas le passage du sevrage pour tous les porcelets. D'autre part, la supplémentation des porcelets est plus efficace comparativement à la supplémentation de la truie. Aussi, le colostrum bovin permet d'améliorer les performances et ce jusqu'à 5 semaines après la fin de la supplémentation et le passage du sevrage. Enfin, contrairement à ce qui était attendu, le statut en cuivre suivant le sevrage a chuté drastiquement et ce malgré la présence de cuivre dans la moulée de post-sevrage. Cet aspect du métabolisme des micronutriments mérite donc de futures recherches afin de comprendre le mécanisme en profondeur et ce sur une plus longue période de vie.
Type de document: Thèse de doctorat
Date de publication: 2021
Date de la mise en libre accès: 9 août 2021
Lien permanent: http://hdl.handle.net/20.500.11794/69903
Université décernant le diplôme: Université Laval
Collection :Thèses et mémoires

Fichier(s) :
Description TailleFormat 
36654.pdf2.46 MBAdobe PDFMiniature
Télécharger
Tous les documents dans CorpusUL sont protégés par la Loi sur le droit d'auteur du Canada.