Impact de la vitamine A, D, du cuivre et du colostrum bovin sur la croissance et le développement du porcelet pendant la période péri-sevrage

DC FieldValueLanguage
dc.contributor.advisorGuay, Frédéric-
dc.contributor.advisorMatte, Jean-Jacques-
dc.contributor.authorGaliot, Lucie-
dc.date.accessioned2021-08-09T07:02:27Z-
dc.date.available2021-08-09T07:02:27Z-
dc.date.issued2021-
dc.identifier.other36654-
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/20.500.11794/69903-
dc.description.abstractL'introduction des lignées génétiques hyperprolifiques a affecté le développement pré et postnatal des porcelets et a entrainé une hétérogénéité accrue au sein des portées en termes de poids, de vitalité et de croissance des porcelets avec des porcelets légers ayant un statut nutritionnel défavorable et un potentiel de croissance diminué avec des retards possibles jusqu'à l'abattage. Le colostrum bovin a été envisagé pour sa richesse non seulement en nutriments, mais aussi en facteurs biologiques associés à la croissance et au développement des porcelets. Cependant, une autre problématique s'ajoute avec certains micronutriments dont les vitamines A et D et le cuivre qui ont un transfert périnatal très faible et dont leurs rôles dans les fonctions biologiques sont primordiaux pour le développement des porcelets pendant la lactation. Il a été démontré par de nombreuses études que la supplémentation en vitamines A et D, cuivre et colostrum bovin permet d'améliorer leur statut antioxydant, immunitaire et en micronutriments, le développement du microbiote et finalement les performances dans une certaine mesure. Néanmoins, les études n'ont pris en considération qu'un seul aspect de la santé de l'animal et n'ont testé l'ajout que d'un des micronutriments ou du colostrum bovin. De plus, il y a à l'heure actuelle un manque de connaissances sur les formes de suppléments optimales pour l'amélioration des différents aspects de la santé du porcelet. La première étude visait justement à établir les sources et les voies de supplémentations optimales de vitamines A, D et cuivre pour l'amélioration du statut en ces micronutriments. Cette étude a montré que le statut en micronutriments peut être amélioré par une supplémentation de la truie ou des porcelets mais que la supplémentation aux porcelets est plus efficace. La supplémentation choisie a été l'acétate de rétinol, de 25-hydroxy-vitamine D3 et de levures enrichies en cuivre sous forme orale associée à une exposition aux rayons ultraviolets (UVB). Ces formes ont été les plus efficaces pour maintenir le statut métabolique sans effet délétère sur le statut antioxydant. Dans les deux études suivantes, ces suppléments ont été testés en association avec le colostrum bovin sur le statut en micronutriments, le statut antioxydant et le microbiote intestinal et enfin les performances. La deuxième étude a été menée dans des conditions commerciales et a montré que la supplémentation en vitamine D incluant l'exposition aux rayons UVB a amélioré le statut des porcelets en vitamine D au sevrage. En parallèle, le colostrum bovin a amélioré les performances de croissance et ce jusqu'en post sevrage et a modulé le microbiote intestinal en diminuant l'abondance des bactéries potentiellement pathogènes. Au cours de la dernière expérimentation effectuée dans des conditions contrôlées d'une ferme expérimentale, les suppléments ont permis d'améliorer le statut des porcelets pour les trois micronutriments jusqu'au sevrage mais les effets n'ont pas perduré après la fin de la supplémentation. En revanche, ces suppléments n'ont pas permis d'améliorer le passage du stress du sevrage par l'amélioration du statut antioxydant et les porcelets légers n'ont pas profité de ces suppléments. En conclusion, les résultats de ces études ont démontré, d'une part, que les supplémentations permettent d'améliorer le statut en micronutriments du porcelet en lactation mais ne facilitent pas le passage du sevrage pour tous les porcelets. D'autre part, la supplémentation des porcelets est plus efficace comparativement à la supplémentation de la truie. Aussi, le colostrum bovin permet d'améliorer les performances et ce jusqu'à 5 semaines après la fin de la supplémentation et le passage du sevrage. Enfin, contrairement à ce qui était attendu, le statut en cuivre suivant le sevrage a chuté drastiquement et ce malgré la présence de cuivre dans la moulée de post-sevrage. Cet aspect du métabolisme des micronutriments mérite donc de futures recherches afin de comprendre le mécanisme en profondeur et ce sur une plus longue période de vie.fr
dc.description.abstractIntroduction of hyperprolific sows have impacted the pre- and postnatal development of piglets by increasing within-litter birth weight heterogeneity, vitality, and growth. Consequently, distinct populations of piglets of low birth weights have arised with unfavorable nutritional status and diminished the growth potential with growth delays until slaughter. Bovine colostrum has been considered as a rich source of nutrients and biological factors for piglet's growth and development. In addition, several micronutrients essential for development, including vitamins A, D and copper have low perinatal transfer. It has been shown in several studies that supplementation in vitamins A, D and copper, and bovine colostrum improve micronutrients, oxidative and immunity status, and microbiota establishment and ultimately performances. However, studies only monitored the supplementation of one of these micronutrients on one aspect of health. Moreover, there was a lack of knowledge on optimal supplementation sources and routes to enhance health parameters. The first study aimed to determine the optimal routes and sources of the chosen micronutrients on piglet's health and robustness. This study showed that micronutrients status could be improved via supplementation of piglets or sows with a superior response with direct supplementation of piglets. The form of oral supplementation for vitamin A, D and Cu were, respectively, retinol acetate, 25-OH-D3 and copper yeast. Piglets were also exposed to UVB light. In the two other studies, those supplements were tested with bovine colostrum to assess their effects on micronutrient status, oxidative stress, intestinal microbiota and lastly growth performances. The second experiment was conducted in commercial conditions and showed that vitamin D with UVB exposition did improve the vitamin D status at weaning. Simultaneously, bovine colostrum increased growth performances until post-weaning and modulated the intestinal microbiota by decreasing potential pathogenic bacteria. The last experiment was conducted in an experimental farm and supplementation did improve micronutrient status for all three micronutrients until weaning but the improvement did not last beyond the end of supplementation. However, supplementation did not reduce the weaning stress including the oxidative stress and low weight piglets did not benefit from the supplementations. To conclude, these results highlight the efficacy of improving the micronutrients status in piglets during lactation but did not mitigate the stress from weaning. Directly oral supplementation of piglets was more efficient than oral supplementation of sows. Bovine colostrum increased growth performance long after the end of supplementation and after weaning. Lastly, contrary to what was expected, copper status dropped sharply postweaning despite dietary supplementation of copper. The field of micronutrient metabolism in swine production merits further attention to understand in dept the mecanisms at play on a longterm period of life.en
dc.format.extent1 ressource en ligne (xviii, 258 pages)-
dc.languagefre-
dc.titleImpact de la vitamine A, D, du cuivre et du colostrum bovin sur la croissance et le développement du porcelet pendant la période péri-sevrage-
dc.typeCOAR1_1::Texte::Thèse::Thèse de doctoratfr
dc.date.updated20210818-
dc.subject.rvmPorcelets -- Alimentation.fr_CA
dc.subject.rvmPorcelets -- Croissance.fr_CA
dc.subject.rvmPorcelets -- Développement.fr_CA
dc.subject.rvmVitamine A dans l'alimentation des animaux.fr_CA
dc.subject.rvmVitamine D dans l'alimentation des animaux.fr_CA
dc.subject.rvmCuivre.fr_CA
dc.subject.rvmColostrum.fr_CA
dc.subject.rvmCompléments alimentaires.fr_CA
dcterms.publisher.locationQuébec-
dc.identifier.bacTC-QQLA-36654-
bul.identifier.controlNumber1263164673-
etdms.degree.namePhilosophiæ doctor (Ph. D.)fr_CA
etdms.degree.grantorUniversité Lavalfr_CA
bul.identifier.uuid07cf9187-3ae7-488a-85e5-ed1b380784fa-
bul.faculteFaculté des sciences de l'agriculture et de l'alimentation.-
etdms.degree.disciplineDoctorat en sciences animales-
bul.date.reception2021-07-28-
dc.identifier.nothese36654-
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
Description SizeFormat 
36654.pdf2.46 MBAdobe PDFThumbnail
View/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.