La planification de l'approvisionnement en matière ligneuse en forêt publique québécoise : alignement des objectifs et capacités

DC FieldValueLanguage
dc.contributor.advisorLeBel, Luc-
dc.contributor.advisorGélinas, Nancy-
dc.contributor.authorLaliberté, François-
dc.coverage.spatialQuébec (Province)-
dc.date.accessioned2021-07-05T07:12:27Z-
dc.date.available2021-07-05T07:12:27Z-
dc.date.issued2021-
dc.identifier.other37189-
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/20.500.11794/69512-
dc.description.abstractLa planification de l'approvisionnement de matière ligneuse en forêt publique québécoise représente un cas complexe de chaîne d'approvisionnement divergente (Alayet et al., 2015). Les clients de cette chaîne peuvent être nombreux. Ils participent à la planification en interagissant avec le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) qui est le fournisseur des plans de récolte. Les clients interagissent aussi entre eux afin de coordonner les activités menant à la livraison des différents produits d'un peuplement ou d'un arbre à différentes usines. De manière générale et plus particulièrement dans le contexte à l'étude, l'alignement des objectifs et capacités des parties prenantes de la planification est un des principaux facteurs de succès de la chaîne d'approvisionnement (Lee, 2004; Gunn, 2005; Simatupang et Sridharan, 2005; Fawcett et al., 2008; Cao et Zhang, 2013, Wong et al., 2012). L'alignement représente l'adéquation, en termes d'objectifs, de structures et de processus à l'interne et entre les différentes fonctions et parties prenantes d'une chaîne d'approvisionnement (Wong et al., 2012). Au Québec, on observe une inadéquation historique entre l'offre et la demande, 30 % ou plus de la possibilité forestière annuelle totale de la forêt publique n'étant pas récoltée. De plus, les stratégies d'aménagement menant aux calculs des possibilités forestières ne prennent peu ou pas en compte les aspects économiques, ce qui se traduit par une insatisfaction des clients industriels quant à la valeur générée par les plans d'approvisionnement. Enfin, des parties prenantes à la planification manifestent de l'insatisfaction à l'égard du processus de planification et de la valeur des plans (Gharbi, 2014). La première partie de cette recherche, qui consiste en une étude de cas descriptive, a pour objectif de vérifier s'il y a un manque d'alignement en étudiant le processus de planification actuel et ses mécanismes d'alignement. Le processus est comparé à un cadre conceptuel de référence développé à partir des concepts théoriques recueillis dans la littérature et des principales composantes du modèle SCOR (Supply Chain Organizational Reference) du Supply Chain Council. Des sondages et entrevues auprès de planificateurs forestiers ont permis de cartographier, de décrire et d'interpréter le processus, et d'établir des concordances et discordances avec le cadre conceptuel. Bien que plusieurs sous-processus soient définis de manière exhaustive par le MFFP, l'étude démontre que l'organisation du processus de planification n'est pas clairement définie. Les rôles, responsabilités et tâches sont fractionnés et exécutés en silos, ce qui limite l'intégration des capacités des parties prenantes. La décomposition hiérarchique de la planification n'est pas conforme avec les conventions scientifiques, entraînant des incohérences entre les niveaux de planification et des difficultés de compréhension et de communication entre les parties prenantes. Les objectifs de production et d'approvisionnement ne sont pas suffisamment clairs et définis. Enfin, l'utilisation d'indicateurs et des tableaux de bord n'est pas généralisée, ce qui ne facilite pas la collaboration, l'adaptation et l'ajustement. Ainsi, les mécanismes de rétroaction et de mesure de la performance sont déficients. La démarche a permis de vérifier qu'il existe un manque d'alignement. Elle a également permis d'identifier les principaux facteurs qui contribuent au manque d'alignement. La seconde partie de cette recherche a pour objectif de proposer et de tester un processus de planification de niveau stratégique axé sur l'alignement des objectifs et des capacités de planification des approvisionnements de matière ligneuse à partir des principes du cadre conceptuel retenu. Un projet a été mené en mode de recherche-action. Les parties prenantes de la planification ont été invitées à participer à l'élaboration d'une stratégie régionale de production de bois (SRPB). Un processus mettant de l'avant les principes d'alignement des objectifs et capacités leur a été proposé. Cette démarche démontre qu'il est possible d'accroître la satisfaction des parties prenantes à l'égard du processus de planification en favorisant l'alignement des objectifs et capacités, ce qui répond à la question de recherche. Bien que le projet (SRPB) n'aborde que le niveau stratégique de la planification des approvisionnements de matière ligneuse en forêt publique québécoise, nous croyons que les résultats de cette recherche, notamment le cadre conceptuel supportant la configuration d'un processus, sont transférables aux échelles de planification tactique et opérationnelle ainsi qu'à d'autres contextes régionaux du Québec et d'ailleurs. Nous croyons également que ces résultats peuvent inspirer des démarches de configuration de systèmes et de processus de planification dans d'autres domaines où la planification des approvisionnements fait intervenir plusieurs parties prenantes. Ce projet de recherche contribue à combler le vide constaté dans la littérature concernant le domaine de l'alignement des objectifs et capacités en matière de processus de planification de l'approvisionnement de matière ligneuse.fr
dc.description.abstractPlanning for timber supply in Quebec's public forests represents a complex case of a divergent supply chain (Alayet and al., 2015). The customers of this chain can be numerous. They participate in planning by interacting with the Ministry of Forests, Wildlife and Parks (MFFP) which is the supplier of the plans. Customers also interact with each other to coordinate activities leading to the delivery of different products from a stand or tree to different factories. In general and more particularly in the context under study, alignment of objectives and capacities of stakeholders participating in planning is one of the main factors of success in the supply chain (Lee, 2004; Gunn, 2005; Simatupang and Sridharan, 2005; Fawcett and al., 2008; Cao and Zhang, 2013, Wong and al., 2012). Alignment represents the fit, in terms of objectives, structures and processes internally and between the different functions and stakeholders of a supply chain (Wong and al., 2012). In Quebec, potential timber supply and harvested timber show a historical inadequacy, with 30 % or more of the total annual allowable cut of the public forest not being harvested. In addition, the management strategies leading to the allowable cut calculations take little or no account of the economic aspects, which results in dissatisfaction of industrial customers with the value generated by the supply plans. Finally, planning stakeholders express dissatisfaction with the planning process and the value of plans (Gharbi, 2014). The first part of this research, which consists of a descriptive case study, aims to verify if there is a lack of alignment by studying the current planning process and its alignment mechanisms. The process is compared to a conceptual reference framework developed from theoretical concepts collected in the literature and from the main components of the Supply Chain Council's Supply Chain Organizational Reference model (SCOR). Surveys and interviews with forest planners helped to map, describe and interpret the process, and establish concordances and disagreements with the conceptual framework. Although several sub-processes are comprehensively defined by the MFFP, the study shows that the organization of the planning process is not clearly defined. Roles, responsibilities and tasks are broken down and executed in silos rather than fostering the integration of stakeholder capacities. The hierarchical breakdown of planning does not conform to scientific conventions, leading to inconsistencies between planning levels and difficulties in understanding and communicating among stakeholders. The production and supply objectives are not sufficiently clear and defined. Finally, the use of indicators and dashboards is not widespread, which does not facilitate collaboration, adaptation and adjustment. Thus, the feedback and performance measurement mechanisms are deficient. This research allowed us to verify that there is a lack of alignment and identify the main factors involved. The second part of this research aims to propose and test a strategic level planning process focused on the alignment of objectives and planning capacities for woody material supplies from the principles of the conceptual framework adopted. A project was carried out in action research mode. Planning stakeholders were invited to participate in the development of a Regional Timber Production Strategy (SRPB). They were offered a process that put forward principles for aligning objectives and capacities. This approach demonstrates that it is possible to increase stakeholder satisfaction with the planning process by promoting alignment of goals and capabilities, which answers the research question. Although the project (SRPB) only addresses the strategic level of planning woody material supplies in Quebec public forests, we believe that the results of this research, specifically the conceptual framework supporting the configuration of a process, are transferable at the tactical and operational planning scales as well as in other regional contexts in Quebec and elsewhere. We also believe that these findings may inspire approaches to configuring systems and planning processes in other areas where supply planning involves multiple stakeholders. This research project contributes to filling the gap noted in the literature concerning the field of alignment of objectives and capacities in the planning process of the woody material supply.en
dc.format.extent1 ressource en ligne (xviii, 271 pages)-
dc.languagefre-
dc.titleLa planification de l'approvisionnement en matière ligneuse en forêt publique québécoise : alignement des objectifs et capacités-
dc.typeCOAR1_1::Texte::Thèse::Thèse de doctoratfr
dc.date.updated20210720-
dc.subject.rvmForêts -- Gestion -- Québec (Province) -- Planification.fr_CA
dc.subject.rvmForêts domaniales -- Québec (Province)fr_CA
dc.subject.rvmLogistique (Organisation) -- Québec (Province)fr_CA
dc.subject.rvmOffre et demande -- Étude de cas.fr_CA
dc.subject.rvmRecherche-action.fr_CA
dcterms.publisher.locationQuébec-
dc.identifier.bacTC-QQLA-37189-
bul.identifier.controlNumber1258955212-
etdms.degree.namePhilosophiæ doctor (Ph. D.)fr_CA
etdms.degree.grantorUniversité Lavalfr_CA
bul.identifier.uuid92025202-ac0c-48fd-a5c3-bfabe2c2ee57-
bul.faculteFaculté de foresterie, de géographie et de géomatique.-
etdms.degree.disciplineDoctorat en sciences forestières-
bul.date.reception2021-06-23-
dc.identifier.nothese37189-
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
Description SizeFormat 
37189.pdf2.78 MBAdobe PDFThumbnail
View/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.