L'exposition pour le traitement du jeu d’argent pathologique

Authors: Bergeron, Pierre-Yves
Advisor: Giroux, Isabelle; Bouchard, Stéphane
Abstract: Le traitement de prédilection pour le jeu d’argent pathologique est la thérapie cognitive comportementale. Plusieurs défis persistent en lien avec cette intervention, notamment de hauts taux d’abandons de traitement et de multiples rechutes. La restructuration cognitive, considérée comme l’ingrédient actif du traitement, représente parfois un défi pour les intervenants et pour leurs clients. L’utilisation d’une technique comportementale pourrait complémenter les stratégies thérapeutiques dans une telle situation. La thérapie par exposition pour le jeu d’argent pathologique est une thérapie comportementale ciblant la réduction des comportements de jeu par la réduction du désir de jouer. Elle s’effectue par la confrontation de situations de jeu sans jouer. Aucune mise en commun des données de la littérature n’a été effectuée à ce jour pour documenter l’efficacité de l’exposition pour le traitement du jeu d’argent pathologique. Le présent mémoire est constitué d’une recension systématique et méta-analyse visant à décrire l’utilisation de l’exposition et son efficacité clinique pour la diminution du désir de jouer, des résultats obtenus aux instruments documentant la sévérité du jeu d’argent pathologique, de temps de jeu, des pensées erronées ainsi que l’amélioration de la perception d’efficacité personnelle. La stratégie de recherche d’article est composée des mots clés portant sur l’exposition et les jeux de hasard et d’argent et a permis l’identification de 3406 articles dont 13 ont été sélectionnés pour l’analyse. L’analyse quantitative des études par la combinaison statistique en g de Hedges révèle une grande diminution du désir de jouer, des résultats aux instruments de dépistage de jeu d’argent pathologique et de temps de jeu à la suite de l’intervention. À la dernière mesure de suivi (6 ou 12 mois), une grande diminution est observable au niveau du désir de jouer, des résultats aux instruments de dépistage de jeu d’argent pathologique et du nombre de pensées erronées. Ces résultats sont à interpréter avec prudence étant donné le risque de biais élevé dans les études sélectionnées. L’analyse descriptive montre pour sa part que la thérapie par exposition s’effectue principalement en rencontre individuelle, par l’exposition en imagination, en personne, ou d’un mélange de ces modalités et que le cadre théorique soutenant son utilisation est principalement l’habituation. Les résultats soutiennent l’exposition comme étant une technique qui permet des améliorations significatives sur des variables comportementales et cognitives problématiques chez les joueurs pathologiques. Néanmoins, il demeure nécessaire d’effectuer plus d’études avec des devis de recherche rigoureux afin de mieux documenter son efficacité et de pouvoir la comparer à d’autres approches thérapeutiques. En conclusion, le présent mémoire permet une mise en commun des études portant sur l’exposition pour le jeu d’argent pathologique, propose différentes hypothèses explicatives par rapport aux mécanismes pouvant expliquer les résultats obtenus et soulève la nécessité de mieux étudier cette approche de traitement. Une proposition quant à la manière possible d’inclure l’exposition dans le traitement cognitifcomportemental québécois se retrouve en conclusion du document.
Document Type: Thèse de doctorat
Issue Date: 2021
Open Access Date: 28 June 2021
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/69492
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
Description SizeFormat 
37237.pdf1.81 MBAdobe PDFThumbnail
View/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.