Le paysage humanisé comme aire protégée : une construction sociale qui reste à faire

Auteur(s): Audet, Véronique
Direction de recherche: Bélanger, Louis; Doucet, Laval
Résumé: Le ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs (MDDEP) a récemment inclut dans la Loi sur la conservation du patrimoine naturel un nouveau statut de protection en milieu habité appelé paysage humanisé. La présente recherche se penche sur l'acceptabilité sociale de ce nouveau concept ainsi que sur l'élaboration d'un cadre conceptuel pour sa mise en oeuvre. Il apparaît, selon une enquête effectuée auprès d'une population d'étude située au nord de la péninsule gaspésienne, que la prise en compte du développement local, constitue une composante essentielle de l'acceptabilité du concept. Il s'agit également d'un des facteurs de succès de son équivalent français. Au niveau du cadre; conceptuel du paysage humanisé, les principales recommandations sont une simplification de l'organe de gestion, un financement adéquat une implication interministérielle, l'élaboration d'objectifs généraux, la mise en place d'un mécanisme de suivi et l'élaboration d'un document connexe permettant l'engagement clair des différents partenaires de la démarche.
Type de document: Mémoire de maîtrise
Date de publication: 2006
Date de la mise en libre accès: 3 juin 2021
Lien permanent: http://hdl.handle.net/20.500.11794/69281
Université décernant le diplôme: Université Laval
Collection :Thèses et mémoires

Fichier(s) :
Description TailleFormat 
23402.pdf1.37 MBAdobe PDFMiniature
Télécharger
Tous les documents dans CorpusUL sont protégés par la Loi sur le droit d'auteur du Canada.