Commande directe du couple appliquée à une machine à reluctance commutée à trois phases

Auteur(s): Fahas, Sofiane
Direction de recherche: Le-Huy, HoangKamwa, Innocent
Résumé: Le moteur à reluctance commutée (SRM) est connu pour sa conception simple, sans aimants permanents, bobinage au rotor et son bas cout de production et une bonne robustesse qui lui confère conception, même sous la perte d’une phase ou de plus et d’opérer dans un environnement industriel très contraignant. Néanmoins ce moteur présente de nombreux inconvénients due à sa double saillance polaire, ses caractéristiques magnétiques et un couple de sortie hautement non linéaires très instable et qui présente de fortes perturbations. La double saillance du moteur ne permettant pas d’exciter ce dernier par une alimentation CA conventionnelle et de commander ce moteur utilisant la théorie des champs tournants. En outre, en raison des caractéristiques de sortie de couple non linéaires du moteur, une ondulation à couple élevé est inhérente au moteur, sauf si une stratégie de réduction de l’ondulation de couple est utilisée. Afin de parer à la non linéarité du couple de sortie et de diminuer les fortes perturbations de couple, plusieurs techniques ont été utilisées. La technique de contrôle du couple direct (DTC) est une excellente technique qui a donné de bons résultats pour ce type de moteur, et pour ce faire notre travail peut être considérée comme une contribution à l’amélioration de la DTC. Nous considérons spécifiquement le remplacement des régulateurs à hystérésis par ceux utilisant les techniques d’intelligence artificielle (logique floue, réseaux de neurones et neuro-flou), avec une concentration plus prononcée pour la technique de régulation par logique floue avec une structure Takagi-Sugeno comme le cœur de notre travail. Pour finir, nous avons utilisé la commande adaptative pour varier les paramètres du régulateur flou en temps réel lors de perturbations paramétriques du SRM et notamment pour parer à la variation de la résistance statorique. La loi de contrôle et la loi adaptative développées, garantissent que tous les signaux dans le système en boucle fermée sont limités en amplitude, alors que la conception du contrôleur est basée sur la synthèse de Lyapunov.
Type de document: Mémoire de maîtrise
Date de publication: 2021
Date de la mise en libre accès: 24 mai 2021
Lien permanent: http://hdl.handle.net/20.500.11794/69189
Université décernant le diplôme: Université Laval
Collection :Thèses et mémoires

Fichier(s) :
Description TailleFormat 
37126.pdf7.78 MBAdobe PDFMiniature
Télécharger
Tous les documents dans CorpusUL sont protégés par la Loi sur le droit d'auteur du Canada.