Étude de la diversité génomique de la levure d'intérêt fromager, Geotrichum candidum

DC FieldValueLanguage
dc.contributor.advisorLabrie, Steve-
dc.contributor.advisorFrenette, Michel-
dc.contributor.authorPerkins, Vincent-
dc.date.accessioned2021-02-15T08:12:00Z-
dc.date.available2021-02-15T08:12:00Z-
dc.date.issued2021-
dc.identifier.other36921-
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/20.500.11794/68169-
dc.description.abstractGeotrichum candidum est une levure dimorphique utilisée en fromagerie pour l’affinage des fromages de spécialité. Elle s’implante à la surface des fromages et utilise les constituants de la matrice fromagère (protéines, lipides, acides organiques, etc.), ce qui confère aux fromages leurs propriétés sensorielles typiques. Ces capacités technologiques dépendent toutefois de la souche. Les études récentes basées sur l’analyse phylogénétique et transcriptomique de souches de G. candidum ont révélé une diversité génétique importante au sein de cette espèce, ce qui pourrait expliquer la variabilité des capacités technologiques. Cependant, peu d’informations sont disponibles quant aux caractéristiques génétiques des souches responsables de leurs propriétés aromatisantes et fonctionnelles lors de l’affinage des fromages. La compréhension fine des activités de G. candidum est prioritaire tant pour les artisans-fromagers que pour les grandes fromageries industrielles afin de sélectionner les souches les plus performantes pour leur produit. L’objectif principal de cette étude était de déterminer la diversité génétique entre les souches de la levure Geotrichum candidum par utilisation de la génomique comparative et de proposer une méthode moléculaire pour l’identification et la caractérisation rapide des souches. Les génomes de huit souches de G. candidum d’origine laitière ont été séquencés. Les génomes obtenus avaient une taille moyenne de 24,5 Mb et 5 230 gènes prédits. L’homologie des séquences de chaque souche a permis de les regrouper en trois groupes phylogénétiques distincts pour lesquels des gènes uniques ont pu être identifiés. Sur la base de l’analyse des séquences génomique, une méthode optimisée de génotypage par MLST a été développée et validée sur 41 souches de G. candidum. Cette méthode a permis de reproduire les résultats obtenus avec l’analyse génomique et permet une identification rapide des souches et de leurs groupements phylogénétiques. Les résultats générés dans ce projet permettront de développer des outils pour la sélection optimale des ferments d’affinages basés sur leurs capacités technologiques spécifiques. Ils serviront également à améliorer notre compréhension de la physiologie de cette levure et de décrire et optimiser l’utilisation des souches de G. candidum lors de l’affinage afin d’ultimement contrôler davantage la qualité des fromages.fr
dc.description.abstractThe yeast Geotrichum candidum is used in several specialty cheeses varieties, such as mold and smear-ripened cheeses, and plays several roles during cheese ripening. Its ability to metabolize proteins, lipids and organic acids enables its growth on the cheese surface and participate to the development of organoleptic properties. By alkalinizing the surface duringi ts growth, it also establishes suitable conditions for the growth of other ripening microorganisms. Yet, several technological abilities of G. candidum are strains dependent. However, little information is available related to the genetic characteristics that define the flavoring and functional properties of this yeast during the ripening of cheeses. A detailed understanding of G. candidum metabolic activities is a priority for both artisanal cheese makers and large industrial cheese factories in order to detect the most efficient strains for their product. The main objective of this study was to determine the genetic diversity within the G. candidum species by comparative genomic and to propose a rapid molecular method for the identification and characterization of the strains. Eight strains of G. candidum of dairy origin was sequenced. The genomes obtained had an average of 24.5 Mb and 5,230 putative genes. The sequence homologies show that the strains divide into three distinct groups for which each contains unique genes. On the basis of the genomic sequences, a MLST method was optimized and validated for 41 G. candidum strains. This method reproduces the results obtained for the genomic analysis and allows a rapid identification of the strains and their grouping.The results generated in this project will improve our understanding of the physiology and the utility of the G. candidum strains during the ripening of cheese to ultimately be able to better control it.en
dc.format.extent1 ressource en ligne (xvii, 94 pages)-
dc.languagefre-
dc.titleÉtude de la diversité génomique de la levure d'intérêt fromager, Geotrichum candidum-
dc.typeCOAR1_1::Texte::Thèse::Mémoire de maîtrisefr
dc.date.updated20210222-
dc.subject.rvmGeotrichum candidum -- Génétique.fr_CA
dc.subject.rvmGénomique comparative.fr_CA
dc.subject.rvmFromage -- Microbiologie.fr_CA
dcterms.publisher.locationQuébec-
dc.identifier.bacTC-QQLA-36921-
bul.identifier.controlNumber1237550996-
etdms.degree.nameMaître ès sciences (M. Sc.)fr_CA
etdms.degree.grantorUniversité Lavalfr_CA
bul.identifier.uuidff34c815-dc3e-4118-b570-2dfb97e27200-
bul.faculteFaculté des sciences de l'agriculture et de l'alimentation.-
etdms.degree.disciplineMaîtrise en sciences des aliments - microbiologie alimentaire-
bul.date.reception2021-02-03-
dc.identifier.nothese36921-
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
Description SizeFormat 
36921.pdf1.92 MBAdobe PDFThumbnail
View/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.