Le numérisme : un objet religieux contemporain?

Auteur(s): Vaillancourt, Martin
Direction de recherche: Perreault, Jean-Philippe
Résumé: Pour majorité, les études consacrées aux rapports numérique/religions peuvent être regroupées sous le vocable de « religion numérique » (Digital Religion). Sans y être complètement étranger, le phénomène qui nous intéresse ici semble d’un autre ordre. Plutôt qu’à de la « religion numérisée », nous sommes face à ce que nous pourrions interpréter comme une quête de sens de type numérique. Quelques auteurs ont déjà entrepris de décrire cette religiosité technologique, certains allant jusqu’à prétendre qu’elle servirait à légitimer la croyance en « société nouvelle ». L’étude du numérisme aurait donc pour fondement ce qu’on présente comme la sacralisation d’un ensemble de « valeurs numériques » dont le réseau internet serait à la fois l’outil de diffusion et le principal objet symbolique. Pour peu que l’on reconnaisse que la religion à quelque chose à voir avec l’idée que se fait la société d’elle-même, on peut se demander si la « révolution numérique », en engendrant un nouveau type de société, ne comprendrait pas une dimension spécifiquement religieuse.
Type de document: Mémoire de maîtrise
Date de publication: 2020
Date de la mise en libre accès: 21 septembre 2020
Lien permanent: http://hdl.handle.net/20.500.11794/66439
Université décernant le diplôme: Université Laval
Collection :Thèses et mémoires

Fichier(s) :
Description TailleFormat 
36438.pdf1.65 MBAdobe PDFMiniature
Télécharger
Tous les documents dans CorpusUL sont protégés par la Loi sur le droit d'auteur du Canada.