Les performances d’improvisation de Tanya Tagaq : une analyse descriptive de la culture ethno-pop

Auteur(s): Stévance, Sophie
Résumé: La chanteuse inuit Tanya Tagaq, qui pratique une forme de chant de gorge (katajjaq) dans un contexte de musique pop-électronique, nous semble particulièrement représentative de toute une génération d’artistes autochtones. Comme Tagaq, des artistes comme Lucie Idlout, Elisapie Isaac ou Celina Kalluk, dépassent volontiers leur aire culturelle pour se nourrir d’influences diverses afin d’intégrer leurs créations à la production artistique transnationale. Quels aspects spécifiques de la pratique artistique de Tagaq relèvent, d’une part, d’une pratique plus traditionnelle et, d’autre part, d’une pratique contemporaine ? Comment ce dialogue se manifeste-t-il dans les prestations scéniques de la chanteuse ? Pour mieux comprendre le comportement esthétique de Tagaq, nous tiendrons tout d’abord compte de la manière dont elle construit ses improvisations sur la base du katajjaq traditionnel et de codes culturels et musicaux occidentaux. Une fois observés, ces éléments nous parlent de la construction identitaire de la jeune génération autochtone, dont la création multidisciplinaire et transnationale nourrit et reflète ce mouvement volontaire, non pas d’une quête, mais d’une conquête d’un nouvel équilibre culturel. L’ethno-pop nous permet de rendre compte de ce dialogue constant entre deux pôles d’attraction caractéristiques du profil cosmopolite de Tagaq, soit ses origines inuites et son intégration sur la scène contemporaine transnationale.
Type de document: Article de recherche
Date de publication: 18 décembre 2015
Date de la mise en libre accès: 29 mars 2016
Version du document: VoR
Lien permanent: http://hdl.handle.net/20.500.11794/601
Ce document a été publié dans: Itinéraires, No 1 (2015)
https://doi.org/10.4000/itineraires.2765
itineraires
Autre version disponible: 10.4000/itineraires.2765
Collection :Articles publiés dans des revues avec comité de lecture

Tous les documents dans CorpusUL sont protégés par la Loi sur le droit d'auteur du Canada.