Vérification d'une méthode d'inventaire écologique de la frange urbaine : application aux sites forestiers de l'Étang du Moulin, à Beauport

DC FieldValueLanguage
dc.contributor.authorRuel, Jean-Claude-
dc.coverage.spatialQuébec (Province) Québec, Région de.-
dc.date.accessioned2020-09-13T03:00:45Z-
dc.date.available2020-09-13T03:00:45Z-
dc.date.issued1983-
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/20.500.11794/54991-
dc.description.abstractAfin de répondre aux besoins des aménagistes du milieu forestier périurbain (Bélanger et Pineau, 1983), Bélanger et al. (1984) proposent une méthode d'inventaire écologique qui tente d'intégrer le facteur humain dans la description du milieu. Cette méthode utilise quatre niveaux de perception écologique de l'espace: la région écologique, le sous-système écologique, le type écologique et la phase écologique. Le présent travail consiste à vérifier cette méthode en l'appliquant à un territoire précis : les environs de l’Étang du Moulin, à Beauport. Avant de procéder à la description écologique du milieu étudié, il a fallu procéder à quelques études préliminaires, notamment pour permettre de définir des groupements végétaux forestiers. Six cas types ont été retenus pour un examen plus poussé : l'évaluation du potentiel récréatif de la zone étudiée, l'expansion du développement résidentiel du secteur Courville, l'aménagement du boisé de l’Étang du Moulin et du parc linéaire des Marches Naturelles, la gestion du camping municipal de Beauport, ainsi que la réhabilitation d'une sablière désaffectée située en face du cimetière de Villeneuve. L'examen de ces cas types a permis de répondre à une bonne part des besoins d'information identifiés. Des améliorations sont proposées, toutefois, pour augmenter l'efficacité de la méthode. C'est ainsi que sont proposées une redéfinition de la phase écologique de façon à définir l'occupation par l'utilisation et l'état actuels du site, l'introduction au sein du type écologique d'un critère de discrimination supplémentaire, la perturbation du sol, ainsi que l'identification d'un niveau plus fin de perception écologique, dénommé provisoirement la sous-phase écologique.-
dc.format.extentix, 98, [1] feuillet-
dc.languagefre-
dc.subject.classificationSD121 UL 1983 R921-
dc.titleVérification d'une méthode d'inventaire écologique de la frange urbaine : application aux sites forestiers de l'Étang du Moulin, à Beauport-
dc.typeCOAR1_1::Texte::Thèse::Mémoire de maîtrisefr
dc.date.updated20201021-
dc.subject.rvmInventaires écologiques -- Québec (Province) -- Québec, Région de.fr_CA
dc.subject.rvmÉcologie -- Québec (Province) -- Québec, Région de.fr_CA
dc.subject.rvmArbres dans les villes -- Québec (Province) -- Québec, Région de.fr_CA
dc.subject.rvmQuébec, Région de (Québec)fr_CA
dcterms.publisher.location[Lieu de publication non identifié]-
bul.identifier.controlNumber1131314707-
etdms.degree.grantorUniversité Lavalfr_CA
etdms.degree.grantor[éditeur non identifié]fr_CA
bul.identifier.uuid762ed194-bc2a-4cea-811a-402580c1a5eb-
dc.identifier.nothese5732-
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
Description SizeFormat 
5732.pdf11.5 MBAdobe PDFThumbnail
View/Open
5732_Annexe.zip1.24 GBArchive ZIPView/Open
5732_Annexe_Contenu.txt1.29 kBTextView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.