Entre performativité et altérité : les traductions québécoises du théâtre irlandais

Auteur(s): Ruane, Aileen
Direction de recherche: Kent, Brad; Dumont, François
Résumé: Le rapport entre le Québec et l’Irlande constitue la base d’une enquête sur la manière dont les stratégies et les pratiques de traduction ont filtré l’irlandicité vis-à-vis d’une sensibilité québécoise. Cette thèse analyse le rapport entre la performativité, l’identité, et l’appropriation dans le théâtre québécois. Comme constructions, l’identité et la traduction exigent de repenser la façon dont l’idéologie que nous attachons à l’identité, à la traduction, et au langage sur scène influence les moyens par lesquels nous comprenons les rapports culturels en Irlande et au Québec. La présence performative de l’altérité, construite au moyen du français québécois offre une opportunité pour interroger l’imaginaire québécois filtré à travers le théâtre irlandais. La force performative des traductions de Pygmalion de Bernard Shaw, La Reine de beauté de Leenane de Martin McDonagh, Howie le Rookie de Mark O’Rowe, et Limbes (Purgatoire, Calvaire et La Résurrection) de W.B. Yeats, témoigne de l’attraction et l’affinité des traducteurs québécois pour un large éventail de sujets qui, dans la culture de départ, interroge directement ou indirectement l’irlandicité tout au long du XXe siècle. Chaque chapitre analyse des textes sources par rapport à leurs traductions mais examine également les facteurs atténuants de la réception de ces pièces par des spécialistes du théâtre au Québec et en Irlande, en offrant une perspective culturelle transnationale et comparative. Les questions critiques abordées dans cette thèse incluent le rapport de Bernard Shaw avec son lieu de naissance irlandais, la relation souvent tendue de Martin McDonagh avec l’Irlande qui résulte de la réception internationale de ses pièces, de la subversion de la forme narrative par Mark O’Rowe à travers la pièce monologue, et de l’appropriation du théâtre Noh par Yeats. Cette thèse place ces oeuvres dans un nouveau contexte analytique en examinant les processus et les moyens par lesquels les oeuvres sont situées de façon linguistique et dramaturgique dans la traduction québécoise. Le théâtre irlandais en traduction au Québec met en scène l’agencement potentiel de l’altérité irlandaise par une mise en parallèle du français québécois et de l’hibernoanglais, car elles subvertissent les normes linguistiques. Ce rapport aide à combler le vide dans le discours traductologique et théâtral. Comparer les traductions québécoises aux textes sources ne constitue pas une mise en valeur des traductions ; toutefois, celles-ci ne représentent pas non plus une version diminuée de l’originalité du champ littéraire québécois. Les traductions québécoises du théâtre irlandais ne fonctionnent pas en tant que monolithe culturel; elles ne représentent pas une version figée de l’irlandicité ou de la québécité. Chacune traite le français québécois en fonction des stratégies de traduction proactives afin de souligner les perspectives différentes qui parlent de l’expérience francophone en Amérique du Nord. En problématisant la notion de performativité en ce qui concerne l’identité et sa performance, nous pouvons voir comment l’objectif ultime de la mise en scène, la performance, suggère un processus d’authentification plutôt que celui d’une représentation intrinsèquement inférieure au texte source parce que le premier offre une version figée et potentiellement stéréotypée d’identités qui sont le produit d’influences culturelles et linguistiques qui se chevauchent et se superposent. Dans le cadre de cette thèse, j’analyse, à partir de la traduction québécoise d'oeuvres irlandaises, le rapport à l’irlandicité et à l’esthétique du champ théâtral irlandais qui reflète le même genre d’évolution d’une société ayant expérimenté des changements à grande échelle par rapport à l’identité culturelle et linguistique.
Type de document: Thèse de doctorat
Date de publication: 2020
Date de la mise en libre accès: 29 avril 2020
Lien permanent: http://hdl.handle.net/20.500.11794/39090
Université décernant le diplôme: Université Laval
Collection :Thèses et mémoires

Fichier(s) :
Description TailleFormat 
35761.pdf3.77 MBAdobe PDFMiniature
Télécharger
Tous les documents dans CorpusUL sont protégés par la Loi sur le droit d'auteur du Canada.