Antecedents and consequences of eco-control deployment : evidence of Canadian manufacturing firms

DC FieldValueLanguage
dc.contributor.authorHenri, Jean-François-
dc.contributor.authorJourneault, Marc-
dc.coverage.spatialCanadafr
dc.date.accessioned2020-03-25T18:14:04Z-
dc.date.available9999-12-31-
dc.date.issued2018-08-04-
dc.identifier.issn1911-382Xfr
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/20.500.11794/38336-
dc.description.abstractEnvironmental issues have become an important consideration for a growing number oforganizations. Eco-control may represent a valuable tool to help organizations address suchissues. The aim of this study is to provide an overview of the eco-control practices adopted byCanadian organizations and to understand the antecedents and consequences of their adoption.More specifically, this study examines (i) the extent to which eco-control practices are deployedwithin organizations, (ii) the factors and motivations that lead organizations to implement eco-control practices, and (iii) the impact of adoption on firms’ managerial and operationalenvironmental actions as well as on environmental and economic performance. Using surveydata from a sample of 249 Canadian manufacturing firms, this article shows that environmentalmissions, environmental policies, environmental strategic planning, environmental budgets andenvironmental performance indicators are the most frequently adopted eco-control practicesamong the investigated firms, while environmental incentives seem to be less frequentlyadopted. The results of this study also suggest that competitive and ethical motivations as well assize, environmental exposure and stakeholder pressure are all important factors in explainingeco-control practice adoption by Canadian manufacturing firms. Moreover, the results of thisstudy show that organizations that have undertaken more intensive managerial and operationalenvironmental actions have also adopted more intensive eco-control practices. Organizationsadopting more intensive eco-control practices perform better both environmentally andeconomically performance than firms adopting less intensive eco-control practices.fr
dc.description.abstractLes enjeux environnementaux figurent désormais parmi les préoccupations importantes d'un nombre croissant d'organisations. L’écocontrôle peut être un outil précieux pour les organisations en les aidant à traiter ces enjeux. Les auteurs ont pour but de donner un aperçu des pratiques d’écocontrôle adoptées par les organisations canadiennes et de définir les antécédents et les conséquences de leur adoption. Ils se penchent plus particulièrement sur i) l’étendue du déploiement des pratiques d’écocontrôle au sein des organisations, ii) les facteurs et les motivations qui poussent les organisations à instaurer des pratiques d’écocontrôle et iii) l'incidence de l'adoption de ces pratiques sur les mesures de gestion et d'exploitation que prennent les sociétés en matière de protection de l'environnement ainsi que sur leur performance environnementale et économique. À l'aide des données tirées d'un sondage effectué auprès d'un échantillon de 249 entreprises manufacturières canadiennes, les auteurs montrent que les missions environnementales, les politiques environnementales, la planification stratégique environnementale, les crédits budgétaires affectés à la protection de l'environnement et les indicateurs de performance environnementale sont les mesures d’écocontrôle les plus fréquemment adoptées par les sociétés étudiées, alors que les incitatifs environnementaux semblent l'être moins. Les résultats de l’étude donnent aussi à croire que les motivations éthiques et concurrentielles, de même que la taille, les risques liés à l'environnement et les pressions exercées par les parties prenantes, sont autant de facteurs explicatifs importants de l'adoption de pratiques d’écocontrôle par les entreprises de fabrication canadiennes. De plus, les résultats de l’étude indiquent que plus les organisations adoptent de façon importante des mesures de gestion et d'exploitation en matière de protection de l'environnement, plus elles adoptent des pratiques d'écocontrôle. De plus, les organisations qui adoptent de façon importante des pratiques d'écocontrôle affichent une performance tant environnementale qu'economique supérieure à celles qui adoptent dans une moindre mesure des pratiques d'écocontrôle.fr
dc.languageengfr
dc.publisherCanadian Academic Accounting Associationfr
dc.subjectEco-control practicesfr
dc.subjectEnvironmental motivationsfr
dc.subjectEnvironmental performancefr
dc.subjectEconomic performancefr
dc.subjectMotivations liées à l’environnementfr
dc.subjectPerformance économiquefr
dc.subjectPerformance environnementalefr
dc.subjectPratiques d’écocontrôlefr
dc.titleAntecedents and consequences of eco-control deployment : evidence of Canadian manufacturing firmsfr
dc.typeCOAR1_1::Texte::Périodique::Revue::Contribution à un journal::Article::Article de recherchefr
dcterms.bibliographicCitationAccounting perspectives, Vol. 17 (2), 253–273 (2018)fr
dc.identifier.doi10.1111/1911-3838.12168fr
dc.subject.rvmÉcologisation des entreprisesfr
dc.subject.rvmIndustrie manufacturièrefr
rioxxterms.versionVersion of Recordfr
rioxxterms.version_of_recordhttps://doi.org/10.1111/1911-3838.12168fr
rioxxterms.project.funder_nameSocial Sciences and Humanities Research Council of Canadafr
rioxxterms.project.funder_nameFondation de l’Ordre des Comptables Professionnels Aggréés du Québecfr
rioxxterms.project.funder_nameSociety of Management Accountants of Canadafr
bul.rights.periodeEmbargoInfinifr
Collection:Articles publiés dans des revues avec comité de lecture

Files in this item:
Description SizeFormat 
Henri&Journeault2018.pdf
185.28 kBAdobe PDF    Request a copy
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.