Régulation émotionnelle et satisfaction conjugale dans la conceptualisation et le traitement du trouble d'anxiété généralisée

Authors: Boily, Leslie-Ann
Advisor: Sabourin, Stéphane
Abstract: Le trouble d’anxiété généralisée (TAG) est associé à des difficultés conjugales et de régulation émotionnelle. Le modèle de l’intolérance à l’incertitude (II) et le modèle de la régulation émotionnelle dysfonctionnelle (RÉD) ont démontré leur pouvoir prédicteur des symptômes du TAG et le traitement psychologique basé sur ces modèles est efficace pour traiter ce diagnostic. La combinaison de ces deux modèles est encouragée dans la littérature scientifique, pour une meilleure offre de traitement. Parallèlement, la thérapie cognitivecomportementale (TCC) est largement recommandée pour traiter le TAG. La thèse est constituée de deux articles qui s’intéressent aux modèles de l’II et de la RÉD en lien avec la satisfaction conjugale, la régulation émotionnelle et l’efficacité de la TCC pour le TAG. Le premier article étudie les caractéristiques associées à la satisfaction conjugale, issues des modèles de l’II et de la RÉD. Quarante-huit adultes francophones ont complété une série de questionnaires lors d’une rencontre d’évaluation. Les analyses de corrélation montrent des associations entre un faible niveau de satisfaction conjugale et les difficultés dans la régulation émotionnelle ainsi que dans l’orientation négative face aux problèmes. La présence de réactions impulsives en présence d’émotions négatives (modèle de la RÉD) est un prédicteur significatif de la satisfaction conjugale. Il apparaît pertinent d’évaluer l’orientation face aux problèmes ainsi que la sphère comportementale de la régulation émotionnelle chez l’individu insatisfait de sa relation de couple dans le TAG. Le deuxième article compare l’efficacité d’une TCC basée sur le modèle de l’II à une TCC combinant les modèles de l’II et de la RÉD sur le TAG, la régulation émotionnelle et la satisfaction conjugale. Vingt adultes francophones ont complété le traitement. Les analyses par modèles mixtes ont révélé que les deux thérapies sont efficaces pour traiter le TAG. Les analyses de contrastes ont indiqué que la condition combinée se distingue de la condition basée sur le modèle de l’II, entre le suivi 3 et 6 mois, par une continuité de l’amélioration au plan de la régulation émotionnelle. Le niveau de satisfaction conjugale tend à rester stable aux différents temps de mesure. Il semble pertinent de poursuivre l’étude de la combinaison conceptuelle des modèles de l’II et de la RÉD dans le traitement du TAG. Il apparaît aussi important de mieux comprendre le rôle de la satisfaction conjugale dans la présentation clinique et le traitement du TAG.
Document Type: Thèse de doctorat
Issue Date: 2020
Open Access Date: 7 March 2020
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/38205
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
Description SizeFormat 
35307.pdf1.53 MBAdobe PDFThumbnail
View/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.