Inter-provider variation in resource use intensity for elderly injury admissions : a multicenter cohort study

Auteur(s): Farhat, Imen
Direction de recherche: Clément, Julien
Résumé: Les aînés (≥65 ans) représentent une proportion grandissante des admissions pour traumatismes. Cependant, on connait peu sur leur utilisation des ressources hospitalières. Pour améliorer les connaissances sur l’utilisation des ressources, nos objectifs étaient d’identifier les déterminants de l’utilisation des ressources, étudier la variation inter-hospitalière et évaluer l’association avec les résultats cliniques. Nous avons réalisé une étude de cohorte multicentrique en incluant tous les aînés admis dans le système de traumatologie du Québec (2013-2016) avec blessures traumatiques (N=16463) et avec fractures de fragilité (N=16721). Nous avons estimé l’utilisation des ressources avec la méthode de coûts basés sur les centres d’activité. Nous avons utilisé des modèles linéaires et logistiques multiniveaux pour nos analyses. L’utilisation des ressources augmentait avec l’âge et le nombre de comorbidités. La destination à la sortie de l’hôpital était aussi un important déterminant (soins longue durée vs domicile; blessures traumatiques; ratio de moyennes géométriques [RMG]=1,68; IC 95%=1,61-1,75; fracture de fragilité; RMG=1,28 IC 95%=1,24-1,32). L’utilisation des ressources ajustée variait significativement entre les hôpitaux. Cette variation était plus importante chez les patients avec des fractures de fragilité (coefficient de corrélation interclasse [CCI]=0,093; IC 95%=0,079-0,102) que chez ceux avec des blessures traumatiques (CCI=0,047; IC 95%=0,037-0,051). Les hôpitaux avec une plus importante utilisation des ressources avaient tendance à avoir une incidence plus élevée de mortalité (fracture de fragilité : coefficients de corrélation de Pearson [r]=0,41; IC 95%=-0,16-0,60) et de complications (blessures traumatiques : r=0,55; IC 95%=0,33-0,71; fracture de fragilité : r=0,54; IC 95%=0,32-0,70). Nos résultats suggèrent qu’il y a place à l’optimisation des ressources pour les aînés admis pour blessures. L’augmentation de mortalité et morbidité dans les hôpitaux utilisant plus de ressources pourrait être expliquée par la confondance résiduelle mais aussi par les effets indésirables reliés aux interventions ou aux journées d’hospitalisation potentiellement non-nécessaires. Ces hypothèses seront à confirmer lors d’études futures.
Type de document: Mémoire de maîtrise
Date de publication: 2019
Date de la mise en libre accès: 14 février 2020
Lien permanent: http://hdl.handle.net/20.500.11794/38114
Université décernant le diplôme: Université Laval
Collection :Thèses et mémoires

Fichier(s) :
Description TailleFormat 
34962.pdf1.35 MBAdobe PDFMiniature
Télécharger
Tous les documents dans CorpusUL sont protégés par la Loi sur le droit d'auteur du Canada.