Influence du stress de prédation sur la reproduction de la chèvre de montagne

DC FieldValueLanguage
dc.contributor.advisorCôté, Steeve D.-
dc.contributor.authorDulude-De Broin, Frédéric-
dc.date.accessioned2020-01-14T00:02:47Z-
dc.date.available2020-01-14T00:02:47Z-
dc.date.issued2019-
dc.identifier.other35692-
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/20.500.11794/37803-
dc.description.abstractL’influence de la prédation sur une proie s’étend au-delà de la mortalité directe associée à la consommation d’individus. Dans certains cas, la simple présence d’un prédateur au sein d’un écosystème peut entraîner une réduction drastique de la reproduction des proies. L’induction d’un état de stress physiologique chronique pourrait être le mécanisme à l’origine de cet effet. L’objectif de mon projet était d’évaluer l’influence du stress de prédation sur la reproduction de la chèvre de montagne (Oreamnos americanus). Nous avons d’abord validé en captivité une méthode permettant d’évaluer le stress en mesurant la concentration en glucocorticoïdes dans des échantillons de fèces et de poils, puis nous avons analysé une base de données longitudinale sur une population de chèvres de montagne marquées et suivies durant toute leur vie en milieu naturel. Nos résultats indiquent que la prédation peut agir sur la reproduction de la chèvre de montagne par l’induction d’un état de stress chronique. En plus de contribuer à la compréhension des effets indirects de la prédation chez les mammifères, cette étude permet de préciser les causes du déclin d’une population sauvage de chèvres de montagne.fr
dc.description.abstractThe impact of predation on prey goes beyond the direct consumption of individuals. In some cases, the mere presence of predators in an ecosystem can drastically impair prey reproduction. The induction of chronic physiological stress could act as the mechanism underlying such effects. My objective was to assess whether predator-induced stress could impair reproduction in an alpine ungulate, the mountain goat. We first validated a method to measure physiological stress using faeces and hair as biomarkers, and then analysed a longterm data base on a population of wild marked mountain goats. Our results indicate that predation may act on reproduction in mountain goats through the induction of chronic stress. In addition to its contribution to the understanding of indirect effects of predation in mammals, this study clarifies the causes behind the decline of a wild mountain goat population.en
dc.format.extent1 ressource en ligne (xviii, 99 pages)-
dc.languagefre-
dc.subject.classificationQH 302.5 UL 2019-
dc.titleInfluence du stress de prédation sur la reproduction de la chèvre de montagnefr_CA
dc.typeCOAR1_1::Texte::Thèse::Mémoire de maîtrisefr
dc.date.updated2020-01-14T00:02:47Z-
dc.subject.rvmChèvre des Rocheuses -- Effets de la prédation surfr_CA
dc.subject.rvmChèvre des Rocheuses -- Reproductionfr_CA
dc.subject.rvmStressfr_CA
dcterms.publisher.locationQuébec-
dc.identifier.bacTC-QQLA-35692-
bul.identifier.controlNumbera2989612-
bul.identifier.lot20191211-
etdms.degree.nameMémoire. Biologiefr_CA
etdms.degree.grantorUniversité Lavalfr_CA
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
Description SizeFormat 
35692.pdf1.94 MBAdobe PDFThumbnail
View/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.