Effet de la calprotectine sur l'expression du miR-155 dans le contexte d'une infection par le VIH-1

Authors: Boucher, Julien
Advisor: Gilbert, Caroline
Abstract: Dès les premiers instants de l’infection, le VIH-1 provoque un dérèglement généralisé du système immunitaire en altérant les fonctions et en favorisant un phénotype pro-inflammatoire de plusieurs types de cellules de l’immunité innée et adaptative. Certains mécanismes associés au dysfonctionnement lors des étapes précoces de l’infection restent à élucider. Lors d’une infection par le tractus génital, les cellules myéloïdes produisent la calprotectine, un complexe protéique pro-inflammatoire. Le but de ce projet de recherche était d’élucider certains mécanismes, associés à la calprotectine, contribuant au dérèglement du système immunitaire. L’analyse de l’effet de la calprotectine sur l’infection de lymphocytes T CD4 a montré qu’elle provoque une augmentation de la production virale et de l’infectivité des virions. Lors de ces expériences, les préparations virales contenaient aussi des vésicules extracellulaires, dont des exosomes. Le gradient de vélocité à l’iodixanol et l’immunocapture ont permis de retirer les exosomes des préparations virales et de montrer qu’ils n’avaient pas d’effet sur l’infectivité des virions. Toutefois, l’analyse du contenu en microARN dans le gradient de vélocité, fait à partir du plasma de personnes infectées, a révélé que le miR-155 pourrait être l’agent causal de l’augmentation de la capacité infectieuse des virions. Nous avons alors émis l’hypothèse que la calprotectine augmentait l’infectivité des virions en régulant positivement l’expression du miR-155, menant à son enrichissement dans des vésicules extracellulaires (VE) différentes des exosomes. Dans ce projet de recherche, nous avons montré que, parmi cinq microARN pouvant influencer le cours de l’infection par le VIH-1, la calprotectine augmente préférentiellement l’expression du miR-155 dans les lymphocytes T CD4 infectées en activant la transcription du gène miR-155 en miR-155 primaire (pri-miR-155). Nous avons aussi observé que la surexpression du miR-155 par les cellules provoquait un enrichissement de ce microARN dans les VE, particulièrement dans les VE se retrouvant dans les fractions les plus denses du gradient de vélocité. Finalement, les VE enrichies en miR-155 augmentent la production de virions, possiblement par l’inhibition de l’expression de SOCS-1. Ce projet a permis de mettre en lumière un mécanisme par lequel la calprotectine exacerbe l’infection par le VIH-1 et contribue à déréguler le fonctionnement de cellules immunitaires.
Document Type: Mémoire de maîtrise
Issue Date: 2019
Open Access Date: 11 December 2019
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/37532
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
Description SizeFormat 
35772.pdf3.19 MBAdobe PDFThumbnail
View/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.