L'attachement adulte et l'adaptation psychologique : le rôle de la personnalité

Authors: Auger, Marie-Christine
Advisor: Larose, SimonTarabulsy, George M.
Abstract: Ce mémoire se penche sur le lien longitudinal entre la sécurité d’attachement à l’âge adulte et la dépression, l’anxiété et l’hostilité (variables de l’adaptation psychologique (AP)). Il s’intéresse également au rôle de la personnalité dans cette relation. Méthode : L’entrevue d’attachement adulte, qui évalue les représentations mentales d’attachement avec les figures parentales (Adult Attachment Interview; George, Kaplan et Main, 1985), a été administré à 167 jeunes adultes nouvellement admis au collégial (âge moyen de 28,4 ans). Parmi ceux-ci, 99 ont pris part à un deuxième temps de mesure dix ans plus tard. Ils ont alors complété trois échelles d’un questionnaire pour évaluer les symptômes de dépression, d’anxiété et d’hostilité (Symptom Check-List Revised; Derogatis, 1994), ainsi qu’un questionnaire évaluant les cinq dimensions de la personnalité les plus répandues (Big Five Inventory; John, Donahue et Kentle, 1991). Résultats : Des corrélations de Pearson ont été calculées entre la sécurité d’attachement et les variables dépendantes. D’une part, les résultats indiquent que la sécurité d’attachement est positivement corrélée à l’anxiété. D’autre part, le névrosisme est positivement corrélé à la dépression et à l’anxiété. Afin de tester la contribution relative de la sécurité d’attachement et des dimensions de la personnalité ciblées, des analyses de régression ont été effectuées. Aucune médiation par la personnalité n’est présente entre la sécurité d’attachement et les variables de l’AP mesurée. Cependant, des effets d’interaction par le biais du névrosisme et de l’extraversion sont observés. La sécurité d’attachement est associée à de faibles niveaux d’anxiété, d’hostilité et de dépression, mais seulement en présence de faibles niveaux de névrosisme. Par ailleurs, plus l’état de névrosisme augmente, plus l’association entre la sécurité d’attachement et les indicateurs d’adaptation psychosociale change, devenant alors positive. Ce patron d’associations s’observe également au niveau d’extraversion, mais seulement dans le cas de la prédiction de l’hostilité. Discussion et conclusion : La sécurité d’attachement semble avoir un effet protecteur pour les adultes affichant une personnalité peu névrotique, mais un négatif pour les adultes affichant une personnalité fortement névrotique. La personnalité qui n’est pas médiée par l’attachement dans notre étude vient sans doute conditionner les effets de la sécurité d’attachement sur l’adaptation psychologique des adultes.
Document Type: Thèse de doctorat
Issue Date: 2019
Open Access Date: 8 November 2019
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/37179
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
Description SizeFormat 
35585.pdf1.61 MBAdobe PDFThumbnail
View/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.