Connaissances des visiteurs de l'arrondissement historique du Vieux-Québec quant au patrimoine mondial de l'UNESCO

DC FieldValueLanguage
dc.contributor.advisorMarcotte, Pascale-
dc.contributor.authorLepage, Lauriane-
dc.date.accessioned2019-11-05T00:02:20Z-
dc.date.available2019-11-05T00:02:20Z-
dc.date.issued2019-
dc.identifier.other35403-
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/20.500.11794/37173-
dc.description.abstractEn 2019, 1092 sites culturels et naturels sont inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, dont l’arrondissement historique du Vieux-Québec (inscrit en 1985). Chaque année, de nouveaux sites y sont inscrits afin d’être protégés, conservés et mis en valeur. Ces sites, mondialement reconnus, attirent les touristes de partout dans le monde. Toutefois, plusieurs études scientifiques permettent de constater que les visiteurs des sites du patrimoine mondial de l’UNESCO manquent de connaissances à ce sujet. Que ce soit dans les sites culturels ou naturels, peu de visiteurs connaissent ce label et encore moins les critères ayant permis aux sites d’être inscrit sur la liste. Cette étude exploratoire a pour objectif principal de dresser un portrait des connaissances que possèdent les visiteurs à l’égard de la reconnaissance de l’arrondissement historique du Vieux-Québec comme site du patrimoine mondial de l’UNESCO. Pour y arriver, une enquête quantitative a été réalisée à l’été 2018 auprès des visiteurs de l’arrondissement historique (419 répondants). Les résultats obtenus permettent notamment d’observer que les visiteurs de l’arrondissement historique du Vieux-Québec connaissent le terme « patrimoine mondial de l’UNESCO » sans toutefois connaitre les critères ayant permis l’obtention de cette mention. On constate également que le fait de connaitre le terme « patrimoine mondial de l’UNESCO » n’influencerait pas significativement les participants lorsqu’ils choisissent une destination de voyage ou encore un site à visiter. De plus, pour les visiteurs, la mention du patrimoine mondial est principalement une garantie quant à la protection du site, à son authenticité et à sa beauté. Sur le plan de l’expérience touristique, la mention du patrimoine mondial devrait se traduire surtout dans une mise à disposition d’informations historiques. Informer les visiteurs des critères justifiant la mention du patrimoine mondial permettrait d’approfondir la connaissance qu’ils ont déjà. Les visiteurs seraient ainsi plus conscients de la valeur patrimoniale du site, de l’importance de le conserver et de la pertinence de le visiter.fr_CA
dc.format.extent1 ressource en ligne (x, 83 pages)-
dc.languagefre-
dc.subject.classificationG 60 UL 2019-
dc.titleConnaissances des visiteurs de l'arrondissement historique du Vieux-Québec quant au patrimoine mondial de l'UNESCOfr_CA
dc.typeCOAR1_1::Texte::Thèse::Mémoire de maîtrisefr
dc.date.updated2019-11-05T00:02:20Z-
dc.subject.rvmSites du patrimoine mondialfr_CA
dc.subject.rvmMarketing des destinations touristiquesfr_CA
dc.subject.rvmVieux-Québec (Québec, Québec)fr_CA
dcterms.publisher.locationQuébec-
dc.identifier.bacTC-QQLA-35403-
bul.identifier.controlNumbera2984507-
bul.identifier.lot20191023-
etdms.degree.nameMémoire. Géographiefr_CA
etdms.degree.grantorUniversité Lavalfr_CA
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
Description SizeFormat 
35403.pdf10.33 MBAdobe PDFThumbnail
View/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.