Caractérisation des zones de cisaillement du sud-est de la Province de Churchill, Québec : un cas d'écoulement latéral en croûte-moyenne

DC FieldValueLanguage
dc.contributor.advisorGuilmette, Carl-
dc.contributor.advisorHarris, Lyal-
dc.contributor.authorVanier, Marc-Antoine-
dc.coverage.spatialQuébec (Province)fr_CA
dc.date.accessioned2019-10-30T23:01:30Z-
dc.date.available2019-10-30T23:01:30Z-
dc.date.issued2019-
dc.identifier.other35613-
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/20.500.11794/37137-
dc.description.abstractCette contribution présente une approche combinant les résultats de traitements et d’interprétations de données aéromagnétiques, d’une étude structurale de terrain, d’une analyse des axes-c du quartz et de la géochronologie U-Pb. Les résultats révèlent les caractéristiques principales de trois zones de cisaillement du sud-est de la Province de Churchill (SEPC) : i) une foliation subverticale et une linéation d’étirement subhorizontale, ii) une cinématique dextre le long des zones de cisaillement N-S, iii) une cinématique senestre le long des zones de cisaillement WNW-ESE et iv) des tectonites en L à LS. L’angle obtus de 116° entre les zones de cisaillement de la rivière George (ZCRG) et de Moonbase indique qu’elles forment une paire de cisaillements ductiles conjuguées. Les angles d’ouverture des fabriques d’axes-c indiquent des températures de déformation représentatives entre ~ 575 °C et 685 °C dans la ZCRG et entre ~ 670 °C et 805 °C dans la Zone de cisaillement du lac Tudor. Les microstructures appuient ces températures de déformation et indiquent un degré variable de recristallisation statique dans la ZCRG. La majorité de la déformation dans la ZCRG a eu lieu avant 1812 ± 5 Ma. Les températures de déformation élevées et généralisées ont favorisé la déformation pénétrative qui se manifeste par un réseau de zones de cisaillement. La géométrie et la cinématique de ce réseau suggèrent que la portion est du SEPC a subi une déformation approximativement coaxiale durant un raccourcissement ~ NE-SW, qui a été accommodé par l’écoulement ductile latéral de la croûte-moyenne vers une limite non confinée au SSE. Ce modèle tectonique fournit une explication pour l’absence d’une empreinte métamorphique dans les domaines de Mistinibi-Raude et d’Orma. La ZCRG, est reliées à l’écoulement latéral en croûte moyenne durant une collision approximativement orthogonale plutôt qu’à une collision oblique causée par le déplacement vers le nord du craton Supérieur.fr
dc.description.abstractThis contribution presents results from treatments and interpretations of aeromagnetic data, structural field studies, quartz c-axis analysis, and zircon U-Pb geochronology. These results reveal the main characteristics of the shear zones: i) subvertical foliation and subhorizontal stretching lineation, ii) dextral kinematics along N-S shear zones, iii) sinistral kinematics along WNW-ESE shear zones, and iv) L to LS tectonites. The obtuse angle of 116° between the George River (GRSZ) and Moonbase shear zones indicates that they form a set of conjugate ductile shear zones. Quartz c-axis opening angle thermometry outlines representative deformation temperatures that range from ~ 575 °C to 685 °C in the GRSZ and from ~ 670 °C to 805 (±50) °C in the Lac Tudor shear zone. Microstructures support those deformation temperatures and indicate a variable degree of static recrystallization in the GRSZ. Most of the deformation in the GRSZ occurred prior to 1812 ± 5 Ma. Generalized high deformation temperatures in the Southeastern Churchill Province (SECP) has favored penetrative deformation resulting in the development of a shear zone network. The geometry and kinematics of the shear zone network indicates that the eastern portion of the SECP accommodated near coaxial bulk strain during ~NE-SW shortening, which was accommodated by ductile lateral flow of the mid-crust towards the unconfined SSE. This tectonic model provides an explanation for the lack of a trans-hudsonian metamorphic footprint in the Mistinibi-Raude Block and the Orma Domain. The GRSZ is therefore interpreted to be related to lateral flow in the mid-crust during close to orthogonal collision rather than to oblique collision caused by northward displacement of the Superior craton.en
dc.format.extent1 ressource en ligne (xi, 92 pages)-
dc.languagefre-
dc.subject.classificationQE 3.5 UL 2019-
dc.titleCaractérisation des zones de cisaillement du sud-est de la Province de Churchill, Québec : un cas d'écoulement latéral en croûte-moyennefr_CA
dc.typeCOAR1_1::Texte::Thèse::Mémoire de maîtrisefr
dc.date.updated2019-10-30T23:01:30Z-
dc.subject.rvmZones de cisaillement (Géologie) -- Québec (Province) -- Nord-du-Québecfr_CA
dcterms.publisher.locationQuébec-
dc.identifier.bacTC-QQLA-35613-
bul.identifier.controlNumbera2984516-
bul.identifier.lot20191023-
etdms.degree.nameMémoire. Géologie et minéralogiefr_CA
etdms.degree.grantorUniversité Lavalfr_CA
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
Description SizeFormat 
35613.pdf8.57 MBAdobe PDFThumbnail
View/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.