Les techniques de reproduction et l’éviction du corps féminin

Authors: De Koninck, Maria
Abstract: La reproduction humaine est au coeur des rapports sociaux de sexe. Des luttes féministes ont permis aux femmes d’acquérir une plus grande autonomie reproductive certes, mais cela est devenu possible grâce à un recours à la technique. Or, la récente évolution des techniques dans le domaine de la reproduction se caractérise par la croissance d’un pouvoir externe et par une atteinte au caractère global de l’expérience des femmes. Cette évolution s’appuie sur une dévalorisation du potentiel reproducteur féminin et crée une illusion d’émancipation. L’article soulève des questions sur les valeurs qui la sous-tendent et son impact sur les rapports sociaux de sexe.
Document Type: Article de recherche
Issue Date: 1 June 2015
Open Access Date: 18 October 2019
Document version: VoR
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/36936
This document was published in: Recherches féministes, vol. 28 (1), 79-96 (2015)
http://dx.doi.org/10.7202/1030995ar
Université Laval. Groupe de recherche et d'échange multidisciplinaires féministes
Alternative version: 10.7202/1030995ar
Collection:Articles publiés dans des revues avec comité de lecture

Files in this item:
Description SizeFormat 
E-KONINCK.pdf148.83 kBAdobe PDFThumbnail
View/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.