Adoption et mise en œuvre d'un programme éprouvé de soutien à la parentalité par des intervenants sociaux et éducatifs

DC FieldValueLanguage
dc.contributor.advisorGagné, Marie-Hélène-
dc.contributor.authorCharest, Émilie-
dc.coverage.spatialQuébec (Province)fr_CA
dc.date.accessioned2019-08-27T23:01:27Z-
dc.date.available2019-08-27T23:01:27Z-
dc.date.issued2019-
dc.identifier.other35346-
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/20.500.11794/36234-
dc.description.abstractLa thèse a pour but d’évaluer le positionnement initial d’intervenants sociaux et éducatifs vis-à-vis de l’adoption d’un programme à données probantes (PDP) multi-niveaux/multi-modalités et d’examiner les associations entre ce positionnement et l’utilisation du programme pendant les deux premières années de mise en oeuvre. Pour ce faire, la thèse examine le processus d’implantation du PDP de soutien aux habiletés parentales Triple P – Positive Parenting Program (Sanders, Cann, & Markie-Dadds, 2003) dans deux localités québécoises. Dans le premier volet de la thèse, des profils d’intervenants sont identifiés sur la base de divers aspects de positionnement initial : attitudes vis-à-vis des PDP, sentiment de compétence à intervenir auprès de parents qui présentent des difficultés avec leur enfant, perception de leurs besoins de formation liée au travail auprès de parents, perception de l’adéquation de l’espace physique de leur organisation pour soutenir la mise en oeuvre de Triple P et perception des barrières et des facilitateurs à la mise en oeuvre de Triple P (liés aux caractéristiques de l’organisation, du personnel et du chef d’équipe). Des analyses de profils latents font émerger deux profils d’intervenants se distinguant principalement par le niveau d’optimisme ou de scepticisme vis-à-vis de l’implantation de Triple P. L’analyse des profils met en lumière l’importance de caractéristiques individuelles et contextuelles en ce qui a trait à l’adoption des PDP. Les associations entre les deux profils et trois mesures rétrospectives auto-rapportées d’utilisation du programme (a utilisé, ou non, Triple P au moins une fois pendant les deux premières années de mise en oeuvre) et de quantité d’utilisation (nombre de familles rejointes pendant les deux premières années de mise en oeuvre et nombre de séances réalisées depuis les 6 derniers mois) sont examinées. Les intervenants sceptiques rapportent avoir utilisé le programme autant que les intervenants optimistes, suggérant que les organisations désireuses d’implanter un PDP ne devraient pas être réticentes à sélectionner des intervenants initialement plus sceptiques pour suivre les formations et offrir le programme. Dans le deuxième volet de la thèse, les indicateurs de positionnement initial et des variables sociodémographiques associées sont utilisés afin de prédire l’utilisation et la quantité d’utilisation du PDP par les intervenants formés. La quantité d’utilisation est mesurée à l’aide de trois indicateurs prospectifs auto-rapportés (nombre de parents rejoints, nombre d’activités réalisées et durée totale des interventions Triple P réalisées pendant les deux premières années de mise en oeuvre). Une analyse factorielle exploratoire confirme l’adéquation d’intégrer ces trois mesures en un indice multidimensionnel d’utilisation du PDP. Des analyses de régression permettent de conclure à l’importance de caractéristiques individuelles et contextuelles lors de la mise en oeuvre des PDP. La thèse permet de conclure que, lors de l’implantation d’un PDP, il ne s’agit pas de sélectionner des intervenants expérimentés ou optimistes ou ayant des attitudes positives vis-à-vis du PDP, mais plutôt d’offrir aux intervenants formés le soutien nécessaire afin de réduire le plus possible les barrières organisationnelles à l’implantation du PDP. Elle souligne l’importance d’intégrer plusieurs mesures d’utilisation du programme lors de l’évaluation de la mise en oeuvre.fr
dc.description.abstractThis thesis aimed at assessing service providers’ initial stance toward the implementation of a multi-level/multimodality evidence-based program (EBP). It also aimed at examining the association between initial stance and subsequent program use during the first two years of active implementation. To do so, the thesis examined the implementation of the EBP Triple P – Positive Parenting Program (Sanders, Cann, & Markie-Dadds, 2003) in the province of Quebec, Canada. In the first part of the thesis, profiles of providers were identified based on their pre-implementation attitudes toward EBPs, self-efficacy in conducting behavioral family interventions with parents, perception of their perception of their training needs related to working with parents, perception of the adequacy of their organization’s offices and physical space available to support the implementation of Triple P, and perception of the facilitators and barriers to its implementation (characteristics of the agency, staff and team leader). A latent profile analysis was conducted, and a two-profile solution was chosen as the best representation of the data. The two profiles differed mainly by the level of optimism or skepticism toward the implementation of Triple P. The associations between the profiles and three retrospective self-reported measures of program use (whether or not the provider used Triple P at least once during the 2-year period following their initial training) and amount of program use (number of families reached during the 2-year period, and number of sessions conducted during the last six months) were examined. Program use and amount of program use did not differ between the two profiles, suggesting that agencies willing to implement a new program should not held back from involving more skeptical providers into the implementation efforts. In the second part of the thesis, the indicators of initial stance, as well as sociodemographic characteristics were used to predict program use and amount of program use. Amount of program use was assessed using three self-reported prospective indicators (number of parent reached, number of activities conducted, and total duration of Triple P interventions conducted during the two-year period following initial training). An exploratory factorial analysis confirmed the adequacy of integrating these three measures within a multidimensional usage index. Regression analyses showed the influence of individual and contextual factors on the usage of an EBP. The thesis highlighted that, when implementing a new EBP, what matters is not to target only optimistic providers to receive training, but rather provide all providers with adequate support in order to reduce organizational barriers to implementation. It also underlined the importance of studying many indicators of usage in implementation research.en
dc.format.extent1 ressource en ligne (x, 111 pages)-
dc.languagefre-
dc.subject.classificationBF 20.5 UL 2019-
dc.titleAdoption et mise en œuvre d'un programme éprouvé de soutien à la parentalité par des intervenants sociaux et éducatifsfr_CA
dc.typeCOAR1_1::Texte::Thèse::Thèse de doctoratfr
dc.date.updated2019-08-27T23:01:27Z-
dc.subject.rvmPsychologie communautairefr_CA
dc.subject.rvmPratique informée par les données probantesfr_CA
dc.subject.rvmFamilles -- Counselingfr_CA
dc.subject.rvmParents -- Counselingfr_CA
dc.subject.rvmViolence familiale -- Québec (Province) -- Préventionfr_CA
dc.subject.rvmService social aux enfants maltraitésfr_CA
dc.subject.rvmRecherche évaluative (Programmes d'action sociale)fr_CA
dcterms.publisher.locationQuébec-
dc.identifier.bacTC-QQLA-35346-
bul.identifier.controlNumbera2966228-
bul.identifier.lot20190717-
etdms.degree.nameThèse. Psychologiefr_CA
etdms.degree.grantorUniversité Lavalfr_CA
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
Description SizeFormat 
35346.pdf1.23 MBAdobe PDFThumbnail
View/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.