Penser la recherche interculturelle : le défi des diversités.

Authors: Gajardo, Anahy; Leanza, Yvan Raffaele
Abstract: Entré dans le vocabulaire courant des disciplines (psychologie, pédagogie, sociologie, etc.) et des champs de pratiques et de recherches (éducation, santé, social, management, etc.), le terme d « interculturel » se caractérise par la multiplicité de ses champs d'application, l'instabilité de ses significations et un flou sémantique certain. Qu'en est-il de la recherche dite « interculturelle »? Que signifie ce terme dans le contexte du travail scientifique? Peut-on identifier une conception partagée ou paradigmatique du terme lorsqu'il est mobilisé dans le champ scientifique? Peut-on dégager des épistémologies, des méthodologies, ou pour le moins des pratiques et des caractéristiques scientifiques communes à ce champ de recherche? Dans le cadre de ce premier numéro d'Alterstice, il nous est apparu indispensable de soulever ces questions. En effet, « faire de la recherche interculturelle » implique aussi de la penser, de s'interroger sur les conceptions, les usages, les épistémologies et les méthodologies que nous, chercheures et chercheurs, associons à ce terme qui qualifie nos pratiques scientifiques ou nos objets
Document Type: Article de recherche
Issue Date: 1 January 2011
Open Access Date: 16 August 2019
Document version: VoR
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/36057
This document was published in: Alterstice, Vol. 1, (1), 3-7 (2011)
https://www.journal.psy.ulaval.ca/ojs/index.php/ARIRI/article/view/Gajardo_Alterstice1%281%29
Alterstice
Collection:Articles publiés dans des revues avec comité de lecture

Files in this item:
Description SizeFormat 
Alterstice_1_1_2011_Gajardo_Leanza.pdf219.43 kBAdobe PDFThumbnail
View/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.