AgriEAU : outil géomatique d'aide à la gestion et l'aménagement des cours d'eau ruraux

DC FieldValueLanguage
dc.contributor.advisorLagacé, Robert-
dc.contributor.authorDugré, David-
dc.date.accessioned2019-08-09T23:01:29Z-
dc.date.available2019-08-09T23:01:29Z-
dc.date.issued2019-
dc.identifier.other35209-
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/20.500.11794/35858-
dc.description.abstractSous l’initiative de l’Université Laval, un projet collaboratif a été mis sur pied afin de répondre au besoin des municipalités régionales de comté (MRC) d’avoir un outil pour les aider à procéder à la création d’un plan d’action face à la gestion et l’aménagement de leurs cours d’eau. Ce projet, qui inclut la participation de l’Université de Concordia et l’Institut de Recherche et Développement en Agroenvironnement (IRDA), a comme objectif de développer un outil informatique qui permet d’effectuer des analyses de cours d’eau pour identifier les zones problématiques potentielles. Dans ce cadre, le projet de maîtrise a consisté à participer au développement du progiciel. Les objectifs du projet de maîtrise ont été de supporter le projet en effectuant une revue de littérature, de participer à son développement, de valider que le progiciel puisse bien diagnostiquer certaines problématiques d’un cours d’eau et, finalement, de valider les méthodes de traitements répertoriés. Supporté par la revue de littérature, le progiciel développé est constitué de onze outils qui permettent de produire les éléments nécessaires à l’analyse des cours d’eau. De ces onze outils, dix ont été supportés (testés et documentés) et un a été complètement développé dans le cadre du projet de maîtrise pour intégrer l’outil «Qmax_PBV» qui permet de calculer les débits maximaux. Les données produites par le progiciel nous confirment la possibilité d’effectuer un diagnostic d’un bassin versant agricole. À partir des données du progiciel, les différents profils transversaux ont été caractérisés soit comme les profils stables, ceux qui s’érodent ainsi que ceux qui présentent de la sédimentation. De cette caractérisation, les observations notées sur le terrain ont été confirmées. Finalement, la méthode d’extraction des profils transversaux qui a été utilisée dans l’un des outils du progiciel a été validée dans le cadre du projet. La méthode de définir des profils transversaux à partir de relevés LiDAR (Roelens et al., 2016) avait été développée avec des LiDAR de densité de 16 pts/m2. L’objectif a été de définir s’il est possible de l’appliquer avec un LiDAR d’une densité de 1pt/m2. L’évaluation qualitative de 21 profils nous a permis de déterminer que la largeur minimale de la zone d’échantillonnage de points LiDAR considérée comme convenable pour l’obtention des profils est de 6 m.fr_CA
dc.format.extent1 ressource en ligne (viii, 92 pages)-
dc.languagefre-
dc.subject.classificationS 405 UL 2019-
dc.titleAgriEAU : outil géomatique d'aide à la gestion et l'aménagement des cours d'eau rurauxfr_CA
dc.typeCOAR1_1::Texte::Thèse::Mémoire de maîtrisefr
dc.date.updated2019-08-09T23:01:29Z-
dc.subject.rvmGéomatiquefr_CA
dc.subject.rvmCours d'eaufr_CA
dc.subject.rvmZones ruralesfr_CA
dc.subject.rvmProgicielsfr_CA
dcterms.publisher.locationQuébec-
dc.identifier.bacTC-QQLA-35209-
bul.identifier.controlNumbera2966803-
bul.identifier.lot20190710-
etdms.degree.nameMémoire. Génie agroalimentairefr_CA
etdms.degree.nameMémoire. Agriculturefr_CA
etdms.degree.grantorUniversité Lavalfr_CA
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
Description SizeFormat 
35209.pdf2.59 MBAdobe PDFThumbnail
View/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.