Émergence d'une figure d'Église à travers des pratiques de l'Union des chorales de jeunes catholiques de Matadi

Auteur(s): Bikuika Lubanzadio, Christophe
Direction de recherche: Routhier, Gilles
Résumé: Notre étude s’inscrit dans le débat théologique cherchant, comme soutiennent Jacques Audinet et Gilles Routhier, à penser l’Église en termes d’émergence, en revisitant non seulement les pratiques instituantes dans la première communauté chrétienne, mais aussi en examinant comment elle peut émerger dans nos sociétés d’aujourd’hui. C’est à partir de l’Union des chorales de jeunes catholiques de Matadi que nous avons engagé notre réflexion théologique. Le premier chapitre a relevé la difficile tâche d’intégration des jeunes dans les CEV, en cherchant à comprendre les choses à la lumière des changements qu’apporte la mondialisation dans la socialisation des jeunes. Ce qui nous a permis de considérer l’UCHOJEUCAM comme un défi pour inscrire l’Église dans les nouvelles sociabilités. Notre deuxième chapitre a rendu compte de l’enquête que nous avons menée à Matadi et de l’analyse des données recueillies. Cette analyse a permis de rassembler différentes catégories autour de cinq thèmes : le vivre ensemble ; la participation à la vie de l’Église ; les besoins et aspirations des jeunes ; la vie en Église aujourd’hui ; les responsabilités des jeunes dans la construction de l’Église. Le dernier chapitre a tenté une réflexion théologique à partir de ces différents thèmes. En pensant en termes d’émergence, notre démarche théologique, grâce à la méthode de corrélation, a permis de revisiter les pratiques instituantes dans la première communauté chrétienne et d’examiner comment l’Église peut émerger dans nos sociétés d’aujourd’hui. Nous avons aussi tenté une mise en résonance des formes multiples que prend la participation des jeunes de l’Union à la vie de l’Église avec les trois dimensions de la vocation des baptisés : prophétique, sacerdotale et royale. Considérant le caractère interdisciplinaire de la théologie pratique, nous avons osé engager deux types de dialogue. Un premier de type philosophique, sociologique et psychologique, a permis de comprendre l’expérience des jeunes de l’Union comme une quête de reconnaissance. Un second de type exégétique, avec le récit de la rencontre de Jésus et de la Samaritaine, nous a permis d’entendre une parole de conversion pour renouveler notre regard sur les jeunes et reconnaître qu’ils ont quelque chose à nous donner. En restant à l’écoute des jeunes et en prenant en compte leur contestation d’une Église qui ne leur reconnaît pas la capacité de contribuer à son édification, nous avons cerné que l’Église synodale et coresponsable semble être la figure d’Église correspondant à leurs aspirations. Notre réflexion théologique a enfin relevé l’urgence de travailler dans le monde, de façon à être et faire signe du Royaume, selon le dessein du Père et la mission du Fils et du Saint- Esprit. En considérant que les jeunes sont disposés à assumer diverses responsabilités à différents niveaux de la vie ecclésiale, nous avons mis en évidence les ministères et les charismes pour la communion ecclésiale. En concluant notre travail, nous n’avons pas manqué de faire le bilan de nos apprentissages et de présenter quelques perspectives d’avenir, en relevant les limites de notre recherche et les questions qui demeurent ouvertes.
Type de document: Thèse de doctorat
Date de publication: 2019
Date de la mise en libre accès: 5 août 2019
Lien permanent: http://hdl.handle.net/20.500.11794/35778
Université décernant le diplôme: Université Laval
Collection :Thèses et mémoires

Fichier(s) :
Description TailleFormat 
35282.pdf2 MBAdobe PDFMiniature
Télécharger
Tous les documents dans CorpusUL sont protégés par la Loi sur le droit d'auteur du Canada.