L'abandon scolaire des jeunes femmes au niveau du secondaire au Sénégal

Auteur(s): Kébé, Ndèye Anta
Direction de recherche: Picard, France
Résumé: 344211\u Des disparités sont encore visibles dans les cycles d’enseignement secondaire où les femmes ont à priori et selon les études et rapports qui ont été faits, moins de chance de réussite que les hommes1. C’est ainsi que ce projet de recherche s’intéresse aux motifs de l’abandon scolaire qui signifie l'interruption définitive ou temporaire des études avant l'obtention d'une reconnaissance des acquis (diplôme, certificat, etc.) de la part d'une institution d'enseignement, il est utilisé à la fois pour le secondaire, le collégial et l'universitaire. Ce projet de recherche concerne les jeunes femmes au niveau du secondaire au Sénégal et s’intéresse aux solutions qui ont été mises en oeuvre pour les maintenir à l’école. Notre objectif est de mieux comprendre la perception des jeunes femmes sur l’abandon scolaire et de répertorier les mesures qui ont été mises en oeuvre pour lutter contre ce fléau. Des entrevues ont été réalisées afin de décrire les principaux motifs qui conduisent à l’abandon et les solutions pour les maintenir à l’école. Les collectes de données ont été réalisées de juin 2016 à septembre 2016. En ce qui concerne, la population qui a répondu à cette étude, il s’agit de 15 jeunes femmes et de 5 gestionnaires de l’éducation. Les 15 jeunes femmes ont abandonné les études et la plupart d’entre elles sont mariées. Les résultats de notre étude révèlent que la majorité des jeunes femmes abandonnent les études le plus souvent à cause de la pauvreté et que des mesures doivent être développées pour maintenir les filles à l’école.
Type de document: Mémoire de maîtrise
Date de publication: 2018
Date de la mise en libre accès: 17 mai 2019
Lien permanent: http://hdl.handle.net/20.500.11794/34899
Université décernant le diplôme: Université Laval
Collection :Thèses et mémoires

Fichier(s) :
Description TailleFormat 
34421.pdf1.21 MBAdobe PDFMiniature
Télécharger
Tous les documents dans CorpusUL sont protégés par la Loi sur le droit d'auteur du Canada.