Agression indirecte à l’âge scolaire primaire et comportements de prise de risque durant le secondaire chez les filles

Authors: Boutin, Stéphanie; Denault, Anne-Sophie; Verlaan, Pierrette; Déry, Michèle
Abstract: Les comportements d’agression peuvent entraîner de graves difficultés d’adaptation, dont un risque accru de s’engager dans des comportements de prise de risque à l’adolescence. Dans un échantillon composé exclusivement de filles, la présente étude vise à examiner si l’agression indirecte évaluée par les pairs à la fin de l’école primaire peut prédire le développement de divers comportements de prise de risque autorapportés au secondaire (comportements délinquants, consommation de psychotropes et activité sexuelle à risque). L’échantillon comporte 250 filles suivies à quatre temps de mesure de la fin du primaire (5e-6e année; T1) jusqu’en secondaire III IV (T4). Après avoir contrôlé statistiquement l’agression directe, les résultats montrent que plus une jeune fille utilise l’agression indirecte à la fin du primaire, plus celle-ci adopterait des comportements délinquants, consommerait des psychotropes et aurait des activités sexuelles à risque durant ses années de secondaire. Ces résultats justifient des interventions psychosociales auprès des jeunes filles utilisant l’agression indirecte avant la transition au secondaire afin de prévenir l’adoption de comportements de prise de risque chez ces dernières.
Document Type: Article de recherche
Open Access Date: 3 May 2019
Document version: AM
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/34675
This document was published in: Canadian Journal of Behavioural Science
http://dx.doi.org/10.1037/cbs0000107
Société canadienne de psychologie, Vol. 50 (4), 226-237 (2018)
Alternative version: 10.1037/cbs0000107
Collection:Articles publiés dans des revues avec comité de lecture

Files in this item:
SizeFormat 
Article RCSC_4_corpusUL.docx164.16 kBMicrosoft Word XMLView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.