Les médias numériques dès une écriture intermédiale : suivi de Le monde n'arrête pas, scénario dramaturgique

DC FieldValueLanguage
dc.contributor.advisorThénon, José Luis-
dc.contributor.authorRojas Amador, Paula-
dc.date.accessioned2019-03-28T19:02:30-
dc.date.available2019-03-25T23:01:51Z-
dc.date.issued2018-
dc.identifier.other35004-
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/20.500.11794/34123-
dc.description.abstractNotre recherche-création porte sur la problématique que représente l’adaptation d’un texte narratif au théâtre lorsqu’il s’agit d’y incorporer les possibilités offertes par les médias numériques, et d’adopter la forme d’écriture élargie qui en découle. Pour ce processus d’adaptation qui s’éloigne de la façon de procéder traditionnelle, nous optons pour une approche intermédiale. Nous nous penchons plus particulièrement sur le théâtre hypermédia, ce qui nous permet de nous interroger sur les connexions qui surviennent entre les écritures visuelles, sonores, spatiales et textuelles, ainsi que sur leurs dynamiques de coprésence dans la scène théâtrale. Une partie essentielle de la méthodologie de cette recherche-création repose sur l’élaboration d’une série de laboratoires de recherche scénique dans lesquels ont été créés des dispositifs vidéographiques, sonores et spatiaux. Ces dispositifs ont été intégrés dans la création dramaturgique, présentée sous la forme d’une écriture intermédiale. Les chapitres 1 et 2 touchent le cadre conceptuel. Dans le premier chapitre, nous présentons les concepts d’intermédialité, de théâtre comme hypermédia, d’écriture intermédiale ainsi que d’autres notions qui nous permettent de discuter l’adaptation et sa relation avec les médias. Dans le deuxième chapitre, nous étudions la vidéo, le son, l’espace et le texte en relation avec les médias numériques. De plus, nous réfléchissons à la composition dramaturgique de chacun de ces éléments expressifs et aux points de repère qui peuvent contribuer à concevoir la dramaturgie. Les chapitres 3 et 4 discutent le volet pratique et la création. Dans le troisième chapitre, nous décrivons les dispositifs scéniques créés dans les quatre laboratoires de recherche scénique et les processus de création. Nous en faisons une analyse intermédiale. Nous présentons également un modèle de protocole de recherche en création qui a émergé de ces expériences pratiques réalisées au Laboratoire des Nouvelles Technologies de l'Image, du Son et de la Scène (LANTISS). Enfin, dans le quatrième chapitre, nous présentons l’œuvre dramaturgique intitulée Le monde n’arrête pas et son processus de création.fr
dc.description.abstractOur research-creation addresses the problematic of adapting a narrative text to the theater when it comes to incorporating the possibilities offered by the digital media, and adopting the expanded text that follows. For this adaptation process, which is moving away from the traditional process, we opt for an intermedial approach. We focus more particularly on the hypermedia theater, which allows us to question the connections that occur between the visual, sonic, spatial and textual writings, as well as on their dynamics of co-presence in the theater scene. An essential part of the methodology of this research-creation rests on the development of a series of scenic research laboratories in which videographic, sound and spatial devices have been created. These devices have been integrated into the dramaturgical creation presented in the form of an intermedial script. Chapters 1 and 2 touch on the conceptual framework. In the first chapter, we present the concepts of intermediality, theater as hypermedia, intermedial writing and other concepts that allow us to discuss adaptation and its relationship with the media. In the second chapter, we study video, sound, space and text in relation to digital media. In addition, we reflect on the dramaturgical composition of each of these expressive elements and the points of reference that can contribute to the conception of dramaturgy. Chapters 3 and 4 discuss the practical and creative aspects. In the third chapter, we describe scenic devices in the four scenic research laboratories and creative processes. We make an intermedial analysis. We also discuss the working protocol that emerged from these practical experiences in the Laboratory of New Technologies of Image, Sound and Scene (LANTISS). Finally, in the fourth chapter, we present the dramaturgical work entitled “The World Does Not Stop” and its process of creation.en
dc.format.extent1 ressource en ligne (xv, 285 pages)-
dc.languagefre-
dc.subject.classificationPN 1995.1 UL 2018-
dc.titleLes médias numériques dès une écriture intermédiale : suivi de Le monde n'arrête pas, scénario dramaturgiquefr_CA
dc.typeCOAR1_1::Texte::Thèse::Thèse de doctoratfr
dc.date.updated2019-03-25T23:01:51Z-
dc.subject.rvmRojas Amador, Paula. Monde n'arrête pasfr_CA
dc.subject.rvmAdaptations scéniquesfr_CA
dc.subject.rvmThéâtre -- Multimédias interactifsfr_CA
dc.subject.rvmRoman -- Adaptation théâtrale -- Histoire et critiquefr_CA
dc.subject.rvmIntermédialitéfr_CA
dc.subject.rvmCréation (Arts)fr_CA
dcterms.publisher.locationQuébec-
dc.identifier.bacTC-QQLA-35004-
bul.identifier.controlNumber1132122028-
bul.identifier.lot20181221-
etdms.degree.nameThèse. Littérature et arts de la scène et de l'écranfr_CA
etdms.degree.grantorUniversité Lavalfr_CA
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
Description SizeFormat 
35004.pdf4.91 MBAdobe PDFThumbnail
View/Open
35004_Annexe.zip155.19 MBArchive ZIPView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.