Facteurs pouvant influencer la sensibilité in vitro et in vivo des haemophilus influenzae à différents antibiotiques

Authors: Simard, Pierre
Advisor: Bergeron, Michel G.
Abstract: Identifié depuis près d'un siècle, l'Haemophilus influenzae est encore aujourd'hui responsable d'infections sévères. Nécessitant deux facteurs (X et V) pour sa croissance, ce microorganisme est peut sensible à l'activité de la majorité des pénicillines, sauf l'ampicilline et l'amoxicilline. Nos études in vitro ont démontré que les concentrations minimales inhibitriçes des céphalosporines étaient peu affectées par une augmentation du nombre de microorganismes mais également que le céfamandole s'avérait inefficace contre certaines souches. Notre travail sur différents milieux de culture nous a fait constater que certains enrichissements affectaient la croissance des Haemophilus influenzae et la CMI de divers antibiotiques. Les étude in vivo de quelques agents antibactériens nous ont permis d'analyser, grâce au modèle expérimental du caillot de fibrine, l'influence de différents modes d'administration et ont démontré l'excellente activité du moxalactam contre ce microorganisme.
Reproduction Note: Montréal Trigonix inc. 2018
Document Type: Mémoire de maîtrise
Issue Date: 1985
Open Access Date: 21 February 2019
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/33726
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
07060.pdf5 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.