Étude de l'action, de la pensée esthétique et de la démarche plastique de Fernand Leduc de 1953-1959

Authors: Dupont, Louise
Advisor: Carani, Marie
Abstract: Le peintre Fernand Leduc a développé une trajectoire unique dans l'histoire de l'art québécois. Depuis 1943, il suit une démarche qui l'a mené de l'automatisme aux microchromies actuelles. Entre 1953 et 1959, durant son retour à Montréal, après un séjour de sept ans en France, Leduc vit une véritable révolution esthétique et plastique, celle du passage de l'automatisme à l'abstraction construite. Les sources de cette révolution, de nature philosophique et spirituelle, se retrouvent chez le penseur Raymond Abellio et chez le peintre Jean Bazaine qui ont marqué l'artiste dans son orientation. C'est par son action au sein du milieu de la peinture montréalaise ainsi qu'à travers sa pensée esthétique et sa démarche plastique que Leduc effectue son passage. "Portes rouges", une oeuvre de 1955, nous a semblé représenter un moment charnière de cette période.
Reproduction Note: Montréal Trigonix inc. 2018
Document Type: Mémoire de maîtrise
Issue Date: 1994
Open Access Date: 21 February 2019
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/33708
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
12886.pdf9.81 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.