Roberto Matta Echaurren : sa période new-yorkaise, 1938-1948

Auteur(s): Guerrero, Victoria
Direction de recherche: Moore, Elliott
Résumé: Par l'analyse des tableaux et de sa propre théorie de 1938 à 1948 nous proposons une nouvelle exégèse de l'oeuvre de Roberto Matta Echaurren. Cette période se déroule principalement à New York devenue la nouvelle capitale de l'art. Un contexte particulier d'inquietude par rapport au destin de l'humanité et à la fois d'une grande prospérité économique précisaient les bases de la grande période de l'École de NewYork. Les écrits des notables critiques d'art de l'époque et le passage brusque à une nouvelle iconographie, de la part de Matta, nous montrent deux manifestations opposées de l'art. D'une part, une esthétique d'autosatisfaction et de l'autre, l'art engagé.
Reproduction électronique: Montréal Trigonix inc. 2018
Type de document: Mémoire de maîtrise
Date de publication: 1993
Date de la mise en libre accès: 9 février 2019
Lien permanent: http://hdl.handle.net/20.500.11794/33527
Université décernant le diplôme: Université Laval
Collection :Thèses et mémoires

Fichier(s) :
TailleFormat 
11983.pdf8.38 MBAdobe PDFTélécharger
Tous les documents dans CorpusUL sont protégés par la Loi sur le droit d'auteur du Canada.