Les forces du marché et de la stratification universitaires sur l'évolution des programmes de premier cycle : les cas des baccalauréats en administration des affaires à l'UQAM et à l'école H.E.C.

Authors: Héon, Lucie
Advisor: Cloutier, Renée
Abstract: Nos travaux de recherche portent sur l’étude de l’évolution et des changements survenus au programme de baccalauréat en administration des affaires offert par l’Ecole des Hautes Etudes Commerciales et le baccalauréat spécialisé en administration de l’Université du Québec à Montréal au cours de la période couvrant les années 1968 à 1988. Ces deux institutions universitaires offrent une formation en sciences de l’administration et font partie du marché universitaire francophone de Montréal. Notre hypothèse générale est à l’effet que les changements et les transformations survenus dans ces universités sont causés par des facteurs d’ordre structurel comme ceux de la stratification des universités en une hiérarchie basée sur le statut et le prestige et celui de la dynamique concurrentielle entre ces universités au niveau de la ressource étudiante. Nous avons étudié les effets de ces facteurs sur l’évolution du champ disciplinaire des sciences de l’administration en mettant en évidence les moyens et les stratégies empruntés par chacune de ces institutions en regard de l’acquisition de la ressource étudiante et en vue de se positionner favorablement l’une par rapport à l’autre sur le marché. Les méthodes d’analyse utilisées sont d’une part, l’analyse secondaire de données statistiques sur les taux de sélection et d’attraction (de 1978 à 1988) et d’autre part, l’analyse qualitative de la documentation pertinente concernant les objectifs du programme, la structure et le contenu du curriculum et les politiques d’admission (de 1968 à 1988). Cette recherche a contribué à mettre en évidence les phénomènes suivants: l’évolution des programmes en administration s’est faite à l’intérieur d’un cadre précis, défini par les standards académiques reconnus dans le milieu universitaire et s’appliquant à l’ensemble des programmes de premier cycle; le choix des alternatives stratégiques s’offrant aux responsables pour augmenter ou maintenir la position des programmes au sein de la stratification universitaire est limité par ces mêmes standards et, finalement l’évolution et les changements survenant dans les programmes universitaires ne s’expliquent pas uniquement par les exigences du marché du travail.
Reproduction Note: Québec Université Laval, Bibliothèque 2018
Document Type: Thèse de doctorat
Issue Date: 1991
Open Access Date: 23 January 2019
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/33245
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
10254.pdf103.77 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.