Les représentations sociales de l'invalidité au travail chez les conseillers en réadaptation de la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité au travail

Auteur(s): Nault, Marie-Josée
Direction de recherche: St-Onge, MyreilleBoucher, Normand
Résumé: Le présent mémoire explore le phénomène de l’invalidité au travail vécu par les travailleurs accidentés au Québec. Plus précisément, cette étude vise à connaître les représentations sociales de l’invalidité au travail chez des conseillers en réadaptation professionnelle et en réadaptation sociale oeuvrant à la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) dans la région de Québec. L’objectif général de la recherche est d’identifier précisément quelles sont les représentations du phénomène de l’invalidité au travail desquelles se côtoient des valeurs et des croyances en lien avec l’importance du travail, la résilience, le mérite, la victime, le fraudeur, etc. Les quatre objectifs spécifiques de la recherche sont les suivants : (1) identifier les connaissances de l’invalidité au travail chez les conseillers en réadaptation professionnelle et sociale de la région; (2) explorer les images les plus évocatrices qu'ont les conseillers à propos de l’invalidité au travail; (3) découvrir quelles attitudes ils adoptent lors d’interventions auprès de leur clientèle et (4) déterminer s'il existe des convergences et des divergences dans le contenu des représentations sociales de l’invalidité au travail entre les deux groupes de conseillers en réadaptation. Afin d'explorer le contenu de ces représentations sociales, une méthode de recherche qualitative exploratoire a été appliquée. Cette étude qualitative s’appuie sur le Modèle de développement humain et de Processus de production du handicap (MDH-PPH2) de Fougeyrollas. C'est ainsi que six conseillers en réadaptation professionnelle et quatre conseillers en réadaptation sociale ont été recrutés afin de participer à des entrevues semi-dirigées durant le mois de janvier 2016. De plus, des cartes associatives, technique de recherche propre à l'étude des représentations sociales, ont été complétées au cours de cette même rencontre avec les participants. Une analyse thématique en continu a été menée. Selon les résultats, la représentation de l’invalidité au travail peut différer d’un conseiller à une autre, en fonction de leur contexte d’intervention, et influencer leur manière d’intervenir durant le processus de réadaptation. Divers éléments psychosociaux individuels chez les travailleurs ont été nommés comme facilitateurs ou obstacles à la réadaptation par les conseillers en réadaptation, dont l’état de santé, l’état psychologique et les expériences de vie. Finalement, plusieurs facteurs environnementaux liés au contexte organisationnel et légal de la CNESST, au rôle du conseiller en réadaptation et au rôle de l’indemnisation ont émergé de l’analyse. Ce que les intervenants perçoivent comme facilitant la réadaptation demeure lié à ce qui facilite l’atteinte de l’objectif initial du processus de réadaptation prescrit par la CNESST. Les résultats sont cohérents avec plusieurs écrits scientifiques et amènent à explorer l’influence des représentations de l’invalidité du travail qu’a chacun des acteurs.
Type de document: Mémoire de maîtrise
Date de publication: 2018
Date de la mise en libre accès: 5 juin 2018
Lien permanent: http://hdl.handle.net/20.500.11794/29967
Université décernant le diplôme: Université Laval
Collection :Thèses et mémoires

Fichier(s) :
Description TailleFormat 
34356.pdf1.74 MBAdobe PDFMiniature
Télécharger
Tous les documents dans CorpusUL sont protégés par la Loi sur le droit d'auteur du Canada.