Vésicules extracellulaires : biomarqueurs et véhicules de propagation de protéinopathies

Authors: Lamontagne-Proulx, Jérôme
Advisor: Cicchetti, Francesca
Abstract: La maladie de Parkinson (MP) est une maladie neurodégénérative invalidante pour laquelle le diagnostic ne peut être donné qu’une fois la dégénérescence neuronale bien entamée, rendant impérative la découverte d’un biomarqueur ; un outil biologique permettant de prédire l’apparition de la pathologie ou d’évaluer sa progression. Mon projet de maîtrise visait donc l’étude des vésicules extracellulaires (VE) issues du sang comme test diagnostique ou comme marqueur de la progression de la MP. La quantification des VE effectuée par cytométrie de flux à haute sensibilité a révélé une augmentation spécifique des VE dérivées d’érythrocytes (VEE) chez les parkinsoniens comparés à leurs contrôles, ainsi qu’une forte corrélation avec la progression de la maladie. L’analyse quantitative de l’alphasynucléine (α-Syn), principale protéine impliquée dans la pathologie de la maladie, a montré un niveau similaire entre les individus. Cependant, l’analyse protéomique des VEE a révélé une modulation de certaines protéines entre les patients et les donneurs sains. Nos résultats suggèrent que les VEE pourraient conduire au développement d’un marqueur pour suivre l’évolution de la maladie ainsi que l’effet de nouvelles thérapies.
Document Type: Mémoire de maîtrise
Issue Date: 2018
Open Access Date: 7 May 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/29627
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
34181.pdf2.24 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.