L'utilisation du RADAR en centre d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) pendant sept journées consécutives

DC FieldValueLanguage
dc.contributor.advisorVoyer, Philippe-
dc.contributor.authorPelletier, Isabelle-
dc.date.accessioned2018-04-24T22:25:22Z-
dc.date.available2018-04-24T22:25:22Z-
dc.date.issued2017-
dc.identifier.other33409-
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/20.500.11794/27765-
dc.description.abstractLa prévalence du delirium en centre d’hébergement s’élève à environ 25 %. Ce syndrome est associé à une augmentation de la mortalité et de la morbidité chez les personnes âgées, des coûts et de la charge de travail liés à leurs soins, ainsi que de la détresse des familles. Sa détection rapide et les interventions qui en découlent permettent d’en réduire les conséquences. Or, le taux de détection du delirium par les infirmières est peu élevé, variant de 26 à 83 %. Le but de cette recherche était de déterminer la validité de l’outil RADAR (pour repérage actif du delirium adapté à la routine) à détecter le delirium lorsque l’outil est utilisé pendant sept jours consécutifs en CHSLD. Pour ce faire, le RADAR a été complété par des infirmières auxiliaires lors de l’administration de la médication. Les résultats obtenus à l’aide du RADAR ont été comparés à ceux obtenus par l’étudiante chercheuse avec le CAM. Les résultats de l’estimation classique des paramètres montrent une sensibilité de 100 % et une spécificité de 72 %, alors que l’analyse bayésienne des données permet l’obtention d’une sensibilité de 68 % et d’une spécificité de 71 %. Le pourcentage d’accord interjuge varie de 94 à 97 % pour les trois éléments composant le RADAR. Cet outil de repérage représente donc une valeur ajoutée pour la pratique infirmière dans un contexte de détection du delirium.fr
dc.description.abstractThe prevalence of delirium in nursing homes is about 25%. Delirium is associated with increased mortality, morbidity, costs, workload and family distress. The fast delirium detection and the resulting interventions can reduce these consequences. However, the rate of delirium detection by nurses is low, ranging from 26% to 83%. The purpose of this research was to determine the validity of the RADAR (Recognizing Acute Delirium As part of your Routine) to detect delirium when used during seven consecutive days in nursing homes. To this end, it was administered by nursing assistants during the scheduled distribution of medication. The results obtained using RADAR were compared to those obtained by the student-researcher with CAM. Results from classical estimation of the parameters had a sensitivity of 100% and a specificity of 72%, while the Bayesian analysis of data resulted in a sensitivity of 68% and a specificity of 71%. The interrater agreement varied from 94% to 97% for the three RADAR items. This screening tool would therefore have added value for nursing practice in the context of delirium detection in nursing homes.en
dc.format.extent1 ressource en ligne (xi, 121 pages)-
dc.languagefre-
dc.titleL'utilisation du RADAR en centre d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) pendant sept journées consécutivesfr_CA
dc.typeCOAR1_1::Texte::Thèse::Mémoire de maîtrisefr
dc.date.updated2018-04-24T22:25:22Z-
dc.subject.rvmDélire chez la personne âgée -- Dépistagefr_CA
dc.subject.rvmÉtablissements de soins de longue duréefr_CA
dcterms.publisher.locationQuébec-
dc.identifier.bacTC-QQLA-33409-
bul.identifier.controlNumbera2660129-
etdms.degree.nameMémoire. Sciences infirmièresfr_CA
etdms.degree.grantorUniversité Lavalfr_CA
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
33409.pdf2.02 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.