Le narrateur-personnage inadéquat : marginalité et posture(s) narrative(s) dans Un enfant à ma porte de Ying Chen et La Trilogie coréenne d'Ook Chung

Authors: Lemieux, Maud
Advisor: Mercier, Andrée
Abstract: Ying Chen et Ook Chung sont deux auteurs québécois d'origine asiatique qui ont fait l'objet d'études comparées en raison de leur statut d'écrivain migrant et de leur appartenance à une aire culturelle commune. Bien que leurs oeuvres mettent fréquemment en scène des narrateurs-personnages marginaux et en situation d'exil, celles-ci s'inscrivent au coeur d'intérêts actuels en littérature contemporaine qui permettent de les aborder au-delà de la culture d'origine des auteurs. S'intéressant à la marginalité du narrateur autodiégétique dans Un enfant à ma porte (2009) et dans La Trilogie coréenne (2012), notre mémoire a pour objectif d'étudier l'altérité des narrateurs et de montrer de quelle façon ceux-ci se retrouvent en décalage par rapport à leur récit. L'analyse de la figure de l'étranger dans le roman de Chung et de la folle dans celui de Chen, plus particulièrement de leur prise de parole respective, conduit à montrer en quoi l'altérité des narrateurs-personnages n'est pas que culturelle. L'altérité dans ces romans témoignerait plutôt d'une posture ontologique beaucoup plus fondamentale et générale, qui se répercute à la fois sur le rôle du personnage dans le récit et sur sa fonction de narrateur. Menée en deux temps (le personnage Autre puis le narrateur Autre), notre étude permet d'établir un lien entre l'inadéquation énoncée et la compétence narrative.
Document Type: Mémoire de maîtrise
Issue Date: 2016
Open Access Date: 24 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/27141
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
Description SizeFormat 
32769.pdfTexte1.28 MBAdobe PDFThumbnail
View/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.