Symptomatologie conjugale et sexuelle chez des survivants d'agression sexuelle à l'enfance

Authors: Vaillancourt-Morel, Marie-Pier
Advisor: Sabourin, StéphaneGodbout, Natacha
Abstract: La présente thèse a pour objectif d'examiner le caractère dynamique des rapports entre l'agression sexuelle à l'enfance (ASE) et les répercussions sexuelles et conjugales à l'âge adulte. Plus spécifiquement, la première étude examine la validité d'un modèle médiationnel de l'association entre l'ASE, les séquelles sexuelles (c.-à-d., compulsion sexuelle et évitement sexuel) et l'ajustement conjugal. Les analyses acheminatoires menées à l'aide d'un échantillon de 686 adultes en relation de couple révèlent une association positive entre l'ASE, la compulsion sexuelle et l'évitement sexuel qui sont reliés, à leur tour, à une plus faible satisfaction conjugale. La deuxième étude tente de reproduire ce modèle médiationnel en modifiant l'indicateur du fonctionnement conjugal. Ainsi, elle a pour objectif d'examiner le lien entre l'ASE, la compulsion sexuelle et les relations sexuelles extradyadiques. Les résultats d'analyses d'équations structurelles effectuées auprès de 669 adultes en relation de couple font état d'une association positive entre la sévérité de l'ASE et la compulsion sexuelle qui augmente ensuite la probabilité de s'engager dans des relations sexuelles extradyadiques. Afin de mieux comprendre l'interdépendance entre le fonctionnement sexuel et conjugal des survivants d'ASE, la troisième étude examine le rôle du contexte relationnel sous-jacent aux répercussions sexuelles. L'objectif principal est d'analyser l'invariance des associations entre l'ASE, la compulsion sexuelle et l'évitement sexuel selon le statut conjugal. Les résultats d'analyses acheminatoires réalisées auprès de 1033 adultes démontrent que la sévérité de l'ASE est associée à la compulsion sexuelle chez les individus non-mariés tandis que la sévérité de l'ASE est associée à l'évitement sexuel chez les individus mariés. Ces trois études confirment l'absence de différences de genre quant aux répercussions sexuelles et conjugales ce qui soutient l'hypothèse de similarité entre les hommes et les femmes. Cette série d'études démontre également l'importance de deux patrons de réponses sexuelles, la compulsion sexuelle et l'évitement sexuel, dans le développement de difficultés conjugales tout en soulignant l'émergence de l'évitement sexuel suite à l'ASE précisément au sein des relations de couple où l'engagement et l'intimité sont élevés. Ainsi, la thèse souligne l'importance de tenir compte de la dynamique entre les facteurs relationnels et sexuels pour comprendre les liens complexes qui expliquent les difficultés autant sexuelles que conjugales chez les survivants d'ASE.
Document Type: Thèse de doctorat
Issue Date: 2016
Open Access Date: 24 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/27093
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
Description SizeFormat 
32003.pdfTexte1.44 MBAdobe PDFThumbnail
View/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.