Country Music's "Hurtin' Albertan" : Corb Lund and the Construction of "Geo-Cultural" Identity

Auteur(s): Watson, Jada
Direction de recherche: Lacasse, Serge
Résumé: Le concept de lieu fait partie intégrante de la musique country, genre musical traditionnellement associé à certaines aires géographiques, à des paysages ruraux et aux valeurs communautaires. Bien que la littérature sur la musique country ait bien cerné les liens entre ce genre musical et la notion de lieu, en particulier en ce qui concerne la géographie des origines du genre et de ses scènes importantes, on observe un intérêt scientifique croissant envers les chansons de plus en plus nombreuses explorant le thème du lieu. Cette tradition trouve ses racines dans les chansons hillbilly, les chansons de cowboys chantants, le bluegrass du Kentucky et le western swing, où les artistes ont exprimé la nostalgie des lieux familiers et du temps de leur enfance. Ces récits ne décrivent pas seulement le paysage et la culture d’aires géographiques données; plutôt, ils définissent la relation entre les individus et leur environnement, dévoilant ainsi le caractère, les valeurs et les croyances de l’artiste. En se concentrant sur la musique de l’artiste canadien de country alternatif Corb Lund, cette thèse vise à définir cette relation entre cet artiste de musique country et son environement, et à interroger la façon dont il utilise (à l’instar d’autres artistes du genre) ces chansons afin d’explorer plus à fond les liens avec ses origines albertaines. Plus précisément, il s’agit d’étudier comment ces récits de lieu contribuent à la construction de l’identité de l’artiste, ce que Simon Frith (1996) appelle la persona. Selon Richard Peterson (1997) et Pamela Fox (2009), les artistes country ont tendance à se référer à leurs origines dans un acte de « sincérité authentique », afin de construire une conception personnalisée du lieu (souvent autobiographique). Cette recherche a dû considérer les multiples couches de signification entourant l’artiste en tenant compte du genre, des niveaux identitaires et des rapports géoculturaux. Les approches géoculturelles et écomusicologiques permettent de mieux comprendre les façons dont les individus réagissent au lieu et aux liens intimes entre le « sentiment de soi » et le « sentiment de lieu » (Tuan 1974; Cantrill 1993; Solomon 2000). Le concept d’identité « géoculturelle », issu des sciences politiques (Talukder 2013), est invoqué pour décrire cette relation. Par l’analyse de la musique de Lund, cette thèse explore les manières dont l’artiste aborde la vie quotidienne, le travail et les questions socioculturelles propres à l’Alberta en proposant diverses conceptions du lieu, tout en construisant sa propre identité géoculturelle albertaine.
Type de document: Thèse de doctorat
Date de publication: 2015
Date de la mise en libre accès: 23 avril 2018
Lien permanent: http://hdl.handle.net/20.500.11794/26199
Université décernant le diplôme: Université Laval
Collection :Thèses et mémoires

Fichier(s) :
Description TailleFormat 
31920.pdfTexte10.02 MBAdobe PDFMiniature
Télécharger
Tous les documents dans CorpusUL sont protégés par la Loi sur le droit d'auteur du Canada.