Associations curvilinéaires entre le névrosisme et la satisfaction conjugale et sexuelle chez des couples en psychothérapie

DC FieldValueLanguage
dc.contributor.advisorSabourin, Stéphane-
dc.contributor.authorDaspe, Marie-Ève-
dc.date.accessioned2018-04-23T20:41:55Z-
dc.date.available2018-04-23T20:41:55Z-
dc.date.issued2015-
dc.identifier.other31376-
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/20.500.11794/25826-
dc.description.abstractLa présente thèse a pour objectif d’examiner l’hypothèse d’une association non linéaire entre le névrosisme et différents indicateurs du fonctionnement conjugal chez des couples en psychothérapie. Plus spécifiquement, la première étude vise à documenter la relation curvilinéaire entre le névrosisme et la satisfaction conjugale des conjoints. Les résultats d’analyses acheminatoires de type acteur-partenaire réalisées sur 472 couples révèlent une association en forme de U inversé entre le névrosisme et la satisfaction conjugale de l’individu (effet acteur) et de son partenaire (effet partenaire). Ainsi, la relation entre le névrosisme et la satisfaction conjugale est initialement positive, jusqu’à un niveau faible de névrosisme, à partir duquel la relation devient négative. La nature de l’association suggère donc que tant des doses très faibles que très élevées de névrosisme prédisent des niveaux moindres de satisfaction conjugale alors que des doses faibles de névrosisme prédisent un niveau optimal de satisfaction conjugale. L’objectif de la deuxième étude est de vérifier la présence d’une association semblable entre le névrosisme et la satisfaction sexuelle des conjoints. Les résultats d’analyses acteur-partenaire menées auprès de 509 couples suggèrent encore une fois une association en forme de U inversé entre le névrosisme de l’individu et sa propre satisfaction sexuelle (effet acteur seulement). Cette recherche est la première à documenter une association non linéaire entre cette dimension de la personnalité et différents indicateurs du fonctionnement conjugal. Ces observations mènent à deux conclusions importantes. Premièrement, les résultats des deux études reproduisent, à partir de degrés faibles de névrosisme, la relation négative bien documentée entre ce trait de personnalité et le fonctionnement conjugal. Deuxièmement, la nature des liens observés met en lumière les impacts délétères de doses très faibles de névrosisme, jusqu’à maintenant négligés par la documentation scientifique traitant exclusivement des impacts de degrés élevés sur cette dimension de la personnalité au plan du fonctionnement conjugal.fr
dc.format.extent1 ressource en ligne (xiii, 121 pages)-
dc.languagefre-
dc.subject.classificationBF 20.5 UL 2015-
dc.titleAssociations curvilinéaires entre le névrosisme et la satisfaction conjugale et sexuelle chez des couples en psychothérapiefr_CA
dc.typeCOAR1_1::Texte::Thèse::Thèse de doctoratfr
dc.date.updated2018-04-23T20:41:55Z-
dc.subject.rvmNévrosismefr_CA
dc.subject.rvmConjointsfr_CA
dc.subject.rvmPsychothérapiefr_CA
dc.subject.rvmSexualité dans le couplefr_CA
dcterms.publisher.locationQuébec-
dc.identifier.bacTC-QQLA-31376-
bul.identifier.controlNumbera2466866-
etdms.degree.nameThèse. Psychologiefr_CA
etdms.degree.grantorUniversité Lavalfr_CA
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
Description SizeFormat 
31376.pdfTexte1.09 MBAdobe PDFThumbnail
View/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.