Féminisme et droit comparé : un mariage possible?

Authors: Langevin, Louise
Abstract: Selon l’un des postulats de base des théories féministes occidentales, les femmes de toutes origines partagent une condition commune, l’oppression dans une société patriarcale. Cette idée de conditions et de revendications communes a poussé le mouvement des femmes occidental à vouloir connaître les luttes, les stratégies et les avancées de leurs sœurs dans d’autres sociétés. Les progrès juridiques des femmes dans différents pays ont aussi retenu l’attention des militantes. Dans ce contexte, le droit comparé a donc été très utile pour faire progresser les revendications des femmes. Cependant, l’idée d’une condition commune des femmes a été critiquée par d’autres féministes, surtout des pays en voie de développement, qui ont reproché aux féministes blanches occidentales d’imposer leurs propres revendications et d’ignorer d’autres formes d’oppression que vivent les femmes minorisées. Le recours au droit comparé a aussi été critiqué par un courant contestataire de comparatistes qui a reproché à l’école classique en droit comparé de chercher des solutions universelles à des problèmes juridiques universels, avec une méthodologie des plus incertaines et un eurocentrisme certain. Les critiques féministes et les comparatistes contestataires mettent donc en lumière certains aspects plus problématiques du droit comparé, allant même jusqu’à déclarer le projet juridique comparatif impossible. Dans certains cas cependant, le recours au droit comparé peut faire avancer la cause des femmes. Nous suggérons que les féministes utilisent le potentiel subversif du droit comparé. Les poursuites civiles intentées par des victimes de violence sexuelle et conjugale au Québec, plus particulièrement la question de la suspension des délais de prescription, serviront de terrain d’analyse.
Document Type: Article de recherche
Issue Date: 1 June 2016
Open Access Date: 1 June 2017
Document version: VoR
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/2528
This document was published in: Revue de droit de l'Université de Sherbrooke, Vol. 43 (1-2), 343-386 (2013)
http://www.usherbrooke.ca/droit/recherche/revue/rdus/
Université de Sherbrooke
Collection:Articles publiés dans des revues avec comité de lecture

Files in this item:
SizeFormat 
Feminisme drt comparé Langevin RDUS 2013.pdf660.1 kBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.