Migration transnationale contractuelle et formes de capitaux : le cas des travailleurs journaliers de Dzidzantún, Yucatán, Mexique

Authors: Barré, Marc-Antoine
Advisor: Hébert, MartinLabrecque, Marie-France
Abstract: La migration transnationale contractuelle dans le cadre du Programme canadien de Travailleurs Agricoles Saisonniers (PTAS) a fait l'objet de plusieurs études au cours des quinze dernières années. Parmi celles-ci, certains chercheurs ont dévoilé les pratiques abusives de producteurs agricoles canadiens à l'égard de bon nombre de travailleurs agricoles migrants. Dans un tel contexte, au-delà de leurs seules nécessités économiques, quel est le sens que donnent ces travailleurs à leur expérience migratoire? Dans le présent mémoire, à partir d'un cadre d'analyse qui s'inspire de la conception bourdieusienne des formes de capitaux, nous explorons d'abord l'ensemble des ressources que ces travailleurs mobilisent afin de réussir leur projet migratoire. Dans un deuxième temps, nous jetons un regard sur les ressources qu'ils recherchent dans leur processus de migration. Notre analyse suggère que leurs désirs de distinction et de reconnaissance sociale sont à la base du sens qu'ils donnent à leur expérience migratoire. Nos données proviennent essentiellement de trente entretiens, dont vingt réalisés auprès d'un groupe de travailleurs agricoles migrants originaires de Dzidzantún, un village situé au nord-ouest de l'État du Yucatán au Mexique de même que dix autres provenant d'acteurs-clés et de chercheurs mexicains spécialistes de la migration transnationale.
Document Type: Mémoire de maîtrise
Issue Date: 2014
Open Access Date: 20 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/25223
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
Description SizeFormat 
31034.pdfTexte2.4 MBAdobe PDFThumbnail
View/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.