Caractérisation des interfaces acier-fonte-carbone de l'ensemble anodique d'une cuve d'aluminium

DC FieldValueLanguage
dc.contributor.advisorFafard, Mario-
dc.contributor.advisorKandev, Nedeltcho-
dc.contributor.authorMartin, Marie-Hélène-
dc.date.accessioned2018-04-20T20:56:54Z-
dc.date.available2018-04-20T20:56:54Z-
dc.date.issued2014-
dc.identifier.other30645-
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/20.500.11794/25046-
dc.description.abstractL’industrie de l’aluminium vit des bouleversements économiques, d’où l’importance de réduire les coûts d’opération. Le présent projet se penche sur les pertes ohmiques du scellement anodique. Les essais ont été complétés entre les conditions ambiantes jusqu’à charge et température maximales permises par le banc d’essais. Les travaux furent complétés sur un banc d’essais novateur - permettant une stabilisation rapide de la température et une faible oxydation de la portion carbonée de l’échantillon - et des échantillons (acier-fonte-carbone) fabriqués pour reproduire la réalité. Ensuite, une régression non linéaire a été utilisée pour modéliser le comportement mesuré en laboratoire. L’analyse statistique démontre que le modèle représente adéquatement le comportement des interfaces à mesure que la charge appliquée et la température s’intensifient. La comparaison avec la littérature démontre une similitude, toutefois les résultats diffèrent de façon significative. Ceci s’explique par l’utilisation de matériaux différents et par le changement de méthode expérimentale.fr
dc.description.abstractThe aluminum industry faces economical headwinds, thus needing to reduce its operating costs. The project studies specifically energy losses at anode sealing location. Experiments were conducted from room conditions up to the maximum capacity of the bench test. Laboratory work was completed using tri-material samples (made in such a way to replicate accurately reality) and an innovative bench test using magnetic induction as a source of heat that enables minimal heat-up time and sample oxidation during experiments. Non-linear regression was then used to retrieve a model from laboratory results. Analysis showed that a power model represents accurately the interfaces behavior from room to operation conditions. Comparison with literature showed that the order of magnitude is the same but results are not similar. This observation can be explained by the use of slightly different materials and also due to the use of a different experimental procedure.en
dc.format.extent1 ressource en ligne (xiii, 166 pages)-
dc.languagefre-
dc.subject.classificationTA 7.5 UL 2014-
dc.titleCaractérisation des interfaces acier-fonte-carbone de l'ensemble anodique d'une cuve d'aluminiumfr_CA
dc.typeCOAR1_1::Texte::Thèse::Mémoire de maîtrisefr
dc.date.updated2018-04-20T20:56:54Z-
dc.subject.rvmAluminium -- Métallurgie -- Appareils et matériel -- Économies d'énergiefr_CA
dc.subject.rvmProcédé Hall et Héroult -- Appareils et matériel -- Économies d'énergiefr_CA
dc.subject.rvmInterfaces (Sciences physiques) -- Propriétés électriquesfr_CA
dc.subject.rvmAcier -- Propriétés électriquesfr_CA
dc.subject.rvmFonte -- Propriétés électriquesfr_CA
dc.subject.rvmCarbone -- Propriétés électriquesfr_CA
dc.subject.rvmAnodes -- Propriétés électriquesfr_CA
dcterms.publisher.locationQuébec-
dc.identifier.bacTC-QQLA-30645-
bul.identifier.controlNumber886485097-
etdms.degree.nameMémoire. Génie civilfr_CA
etdms.degree.grantorUniversité Lavalfr_CA
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
Description SizeFormat 
30645.pdfTexte19.06 MBAdobe PDFThumbnail
View/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.