Une puella d’excellence : la femme dans l’élégie latine et sa transposition mythologique

Authors: Dumais-Desrosiers, Myriam
Advisor: Baudou, Alban
Abstract: La femme occupe une place centrale dans la poésie amoureuse augustéenne ; les trois grands élégiaques — Tibulle, Properce et Ovide — ainsi que leur prédécesseur Catulle ressentent un amour si grand pour la puella qu’il devient le moteur de la création littéraire et, du coup, la jeune femme en incarne la muse. Ainsi, la beauté du corps de la puella, mais aussi celle de son esprit, compose la matière élégiaque et définit dans un même temps la femme idéale selon les poètes de l’amour. Du fait de son statut de poète de l’amour, Ovide reprend le canon élégiaque de la puella lorsqu’il compose son recueil didactique l’Art d’aimer. Ce mémoire étudie dans un premier temps la femme des élégies latines, ses caractéristiques physiques, intellectuelles et émotionnelles de même que sa capacité à s’engager dans le type d’union préconisé par les poètes amoureux. Ces éléments seront repris dans le cadre de l’analyse des personnages féminins des digressions narratives de l’Art d’aimer afin de montrer comment Ovide construit ses héroïnes mythologiques selon un exemplum positif ou négatif de la puella élégiaque.
Document Type: Mémoire de maîtrise
Issue Date: 2013
Open Access Date: 19 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/24581
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
30179.pdf2.02 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.