La citoyenneté multiple et les généalogies de la citoyenneté

Authors: Dobrilă, Constantin
Advisor: Lamoureux, Diane
Abstract: Orientée par la prémisse selon laquelle la citoyenneté multiple ne constitue pas une pathologie de la citoyenneté, cette recherche se propose de mettre en évidence les mécanismes idéologiques et les pratiques institutionnelles qui ont alimenté la tradition du rejet dogmatique des allégeances politiques parallèles. Tributaire d'une approche généalogique, le cadre analytique de cette recherche explore la dynamique diachronique de la citoyenneté multiple pendant quatre époques de la citoyenneté occidentale : la cité antique, l'État pré moderne, l'État nation et l'État de droit démocratique. En considérant que la citoyenneté multiple est issue de la concurrence juridique de diverses conceptions idéologique de la citoyenneté, cette analyse se penche sur la manière dont les généalogies de la citoyenneté occidentale ont progressivement alimenté l'idée selon laquelle la gestion politique de la conflictualité sociale réclame des allégeances politiques univoques et même 1'exacerbation de l'attachement patriotique. Incapable de supprimer la citoyenneté multiple par le discours performatif de la loi positive, la communauté politique insiste ainsi sur la confusion entre l'ordre politique et celui moral pour la discréditer et condamner. Cette stratégie de dénonciation idéologique devient plus virulente à l'époque de l'État nation à cause de l'instrumentalisation ethnoculturelle de la citoyenneté multiple par les diverses nationalismes. La longue tradition du rejet dogmatique de la citoyenneté multiple contraste avec la relative tolérance affichée pendant les dernières décennies. Affaiblie de manière asymétrique par la mondialisation, la souveraineté étatique est dorénavant obligée de composer avec tous les acteurs de l'ordre international afin d'éviter l'érosion politique de la citoyenneté. Face à l'affirmation d'une hiérarchie mondiale des citoyennetés, les communautés politiques contemporaines reconsidèrent leurs exigences en matière d'allégeances politiques univoques en misant sur la complémentarité des citoyennetés. Stimulée par la prééminence libérale des conceptions volontaristes de la politique, la citoyenneté multiple se présente ainsi comme une stratégie individuelle susceptible de consolider la vocation politique du statut de citoyen face aux abus socio-économiques du marché. Même si la guerre états-unienne contre le terrorisme risque d'imposer le reflux temporaire de la progression mondiale de la citoyenneté multiple, le repositionnement contemporain de l'État passe par l'apprivoisement idéologique des allégeances politiques parallèles.
Document Type: Thèse de doctorat
Issue Date: 2013
Open Access Date: 19 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/24065
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
Description SizeFormat 
29486.pdfTexte234.46 MBAdobe PDFThumbnail
View/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.