Les répercussions de la démocratisation ségrégative des séquences mathématiques au secondaire, expliquées selon l'approche boudonnienne

Authors: Labrosse, Julie
Advisor: Picard, FranceSimard, Jean-Jacques
Abstract: Le présent mémoire a pour objectif de vérifier si les nouvelles séquences mathématiques implantées dans le Programme de formation de l’école québécoise (2005) sont porteuses d’inégalités sociales et scolaires. Avec la massification de la scolarisation, les inégalités scolaires se sont déplacées sur un autre terrain : les inégalités interfilières (Duru-Bellat, 2002). Pour étudier la problématique du choix des options scolaires et des inégalités sociales, nous avons choisi le cadre théorique élaboré par Raymond Boudon (1979). Ce sociologue français décrit les inégalités relatives à l'enseignement comme étant le reflet de comportements socialement différenciés. Cette recherche s’est appliquée à évaluer les répercussions du choix de la séquence mathématiques en 5e secondaire sur la scolarisation postsecondaire (formation collégiale, choix géographique du cégep), les aspirations scolaires réalistes des étudiants à l’arrivée au cégep, tout en tenant compte de l’origine sociale et de la réussite scolaire au secondaire.
Document Type: Mémoire de maîtrise
Issue Date: 2013
Open Access Date: 19 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/24004
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
29735.pdf1.56 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.