Performance scolaire dans les écoles en présence d'asymétrie dans les effets de pairs

Authors: Djibril Tourawa, Abdoul Aziz
Advisor: Fortin, BernardLacroix, Guy
Abstract: Dans ce mémoire, nous utilisons un modèle linéaire en moyenne pour évaluer l’impact des pairs sur les performances scolaires. Notre modèle, exploite la variation dans la taille des groupes comme source d’identification. Des effets fixes sont introduits pour tenir compte de l’effet des caractéristiques inobservées. Le modèle est estimé par la méthode du maximum de vraisemblance. Pour réaliser les estimations, nous avons utilisé des données qui proviennent d’une base données du Ministère de l’Éducation du Loisir et du Sport de Québec. Cette base contenait des informations sur les notes, le niveau d’étude, l’âge, la langue parlée à la maison et le statut socio-économique des élèves ayant passé en Juin 2005, l’examen de fin de cycle du secondaire. Dans le cadre de cette étude, l’examen de l’impact des garçons sur les résultats des garçons, a mis en évidence des effets endogènes significatifs et positifs en mathématiques et en histoire. Cependant, l’impact des filles sur les performances des filles a quant à lui mis en évidence des effets endogènes significatifs et positifs en français, mathématiques et histoire. L’effet endogène intra-genre, obtenu dans le sous-groupe des garçons est de l’ordre 0,833 en mathématiques. Dans le sous-groupe des filles, nous avons trouvé un estimé de l’ordre de 0,57 dans la même matière.
Document Type: Mémoire de maîtrise
Issue Date: 2013
Open Access Date: 19 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/23959
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
Description SizeFormat 
29586.pdfTexte238.09 kBAdobe PDFThumbnail
View/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.